• QUE FERA MAINTENANT LE VICE-PRESIDENT ASSIMI GOITA ?

Le Colonel Assimi GOITA, Vice-président de la Transition, connu comme un soldat aguerri sur le terrain, transformé maintenant en bureaucrate chargé des questions de défense et de sécurité, a du pain sur la planche. Depuis sa prise de fonction, aucune amélioration n’a été constatée sur le terrain. Au contraire, les attaques terroristes se multiplient tant contre les forces armées et de sécurité que contre des paisibles populations civiles. Au regard des évènements de ces derniers jours, le parti FARE AN KA WILI de l’ancien Premier ministre Modibo SIDIBE hausse le ton. Il interpelle les autorités de la Transition, qu’elles rompent avec les pratiques anciennes et qu’elles assurent effectivement la sécurité de nos populations dans les meilleurs délais.

 

Cette information a été rendue publique hier jeudi 15 octobre 2020 à travers un communiqué officiel qui condamne, proteste et interpelle. L’ancien Premier ministre Modibo SIDIBE et ses compagnons rappellent les autorités de la Transition que l’une de leurs priorités reste la défense du territoire et la sécurité des citoyens et de leurs biens. Ils se sont exprimés en ces termes :

Le parti FARE suit avec beaucoup d’inquiétude le siège du village Farabougou dans le cercle de Niono par des assaillants non identifiés. Le village serait depuis dimanche 11 octobre 2020 assiégé et coupé du reste de la commune de Dogofry, par des hommes armés qui auraient bloqué toutes les voies d’accès provoquant l’asphyxie du village. Faute d’intervention de la part des Forces de Défense et de Sécurité, les villageois se sont organisés pour assurer la riposte au cours de laquelle ils sont tombés dans une embuscade provoquant 5 décès et 15 blessés. Par ailleurs, dans la nuit du lundi 12 au mardi 13 octobre, à Sokoura dans le cercle de Bankass une position des Forces Armées Malienne a fait l’objet d’une attaque des terroristes, occasionnant environ 12 morts et des blessés du côté des militaires ainsi que 12 civils tués dont 2 femmes, un enfant. Le parti présente ses condoléances aux familles endeuillées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Le parti demeure fortement préoccupé par la recrudescence des activités terroristes et les tueries subséquentes. Le parti reste convaincu que la sécurisation du pays est la première clé de la réussite de la Transition. Il demande par conséquent aux autorités de la Transition de rompre avec les pratiques anciennes et d’assurer effectivement la sécurité de nos populations dans les meilleurs délais, a-t-il interpellé.

Aujourd’hui, nous pouvons dire que les Maliens doivent ressentir déjà les manœuvres des nouvelles autorités sur la question de défense et de sécurité vu l’urgence du moment. Le Colonel Assimi GOITA, un soldat aguerri et connu sur le terrain, chapeautant cette question désormais, doit urgemment montrer ce dont il est capable dans un bureau avec le poste de Vice-président. Cette charge n’a autre mission que de s’occuper la question de défense et de sécurité. C’est le moment ou jamais de montrer au monde qu’il est aussi capable dans le bureau même si bon nombre de personnes restent encore sceptiques. Du coup, il est important que l’officier supérieur de notre armée nationale démontre rapidement à ses détracteurs qu’ils ont tort!

Boubacar DIARRA

Source : le soir de Bamako

MaliwebPolitique
QUE FERA MAINTENANT LE VICE-PRESIDENT ASSIMI GOITA ? Le Colonel Assimi GOITA, Vice-président de la Transition, connu comme un soldat aguerri sur le terrain, transformé maintenant en bureaucrate chargé des questions de défense et de sécurité, a du pain sur la planche. Depuis sa prise de fonction, aucune amélioration...