C’est au Quartier Général du candidat à l’ACI qu’une cérémonie officielle d’adhésions s’est déroulée sous la diligence et la commande de Tiebilé Dramé, directeur de campagne de Soumaila Cissé. Dans son propos, l’homme de confiance et de coordination du candidat s’est dit plus que convaincu que c’est un Train à Grande Vitesse qui a pris son départ pour une alternance certaine le 29 Juillet. 

Soumaila Cissé voit sa longue file de soutiens se rallonger. Cela n’est pas fortuit. Les événements des derniers instants vers l’alternance s’accélèrent. Juste avant son lancement officiel sur le boulevard de l’indépendance, la coalition de Soumaila Cissé engrange des hommes et des groupements incontournables et influents dans leur implantation.

 

Pour Tiebilé Dramé, les adhésions à la candidature de Soumaila ne sont pas finies. Il y a d’autres forces et personnalités qui sont annoncées dans les jours et semaines à venir. L’ancien allié du pouvoir Niamé Kéita, député élu sous les couleurs du RPM à Nara, s’est dit révolté par l’abandon de sa localité dont le tronçon n’a connu aucun entretien durant ces 4 ans de gouvernance du RPM et de ses alliés. Dans son choix porté sur Soumaila Cissé, c’est un homme avec lequel il a gardé une proximité remarquable. Aussi, il a avoué que c’est un financier hors pair.

 

Même explication pour Dr Mamadou Diallo, père fondateur du RPM, le parti présidentiel, qui a aussi vomis sa déception et son regret de voir cette formation sombrer dans une calamiteuse et regrettable gestion. « J’ai acquis la culture du patriotisme grâce à Modibo Keita » déclare Dr Mamadou Diallo. C’est une déception et un regret qui le marquent en voyant le parti qu’il a fondé, à travers l’équipe actuelle, enfoncer le Mali.

 

Un autre soutien de taille, c’est celui du collectif des régions non opérationnelles regroupant 9 régions et qui veulent sanctionner l’actuel locataire.  Cheick Sidi Diarra, An bè Faso don, et les clubs des amis d’Amadou Tounani Touré.

 

Le deuxième acte de la coalition,  c’est au pied du monument de l’indépendance. Sur la scène, Habib Dembélé s’est aussi arrangé derrière lui : je vous annonce ma décision de soutenir la candidature de Soumaila Cissé. La bonne gestion des affaires publiques constitue l’élément unificateur du Guimba national. Il est aussi fortifié dans son choix par la démission du régime qu’il accuse de ne pas s’occuper : nous devons donner toutes les chances à l’URD d’arrêter la chute libre de notre pays. « J’affiche à titre personnel mon soutien à la candidature de Soumaila Cissé » a conclu le comédien national de classe exceptionnelle au Mali.

 

Le cerveau de la campagne (Tiébilé Dramé) est convaincu que les signes avant-coureurs  illustrent que le président actuel est sur le départ. Rendant hommage à tous les présidents de partis politiques et d’associations qui ont osé depuis le premier tour : « Soumaila a un programme pour réparer un pays abimé »

Sadio Lamine Sow, Lanceny Balla Keita, Seydou Traoré, Niamé Keita, Dr Mamadou Diallo, le rossignol de la musique malienne Salif Keita, les 9 régions non opérationnelles, Madame Berthé Aïssata Bengaly, ancien ministre du gouvernement d’Ibrahim Boubacar Keita.

Il sera un président qui écoutera les maliens, qui voyagera moins, promet Tiébilé Dramé. Il faut retirer les cartes et chasser les responsables des 5 années de gâchis et de souffrance des maliens.

Tout de blanc vêtu, le candidat de la coalition « Ensemble, restaurons l’Espoir » Soumi Champion, aux côtés de son épouse Astan Traoré et de son directeur de campagne Tiébilé Dramé mais également de Me Demba Traoré et de Madame Diakité Kadidia Fofana. Il a déroulé en quelques minutes les 5 piliers de son programme. Comme les 5 doigts de la main, comme les 5 piliers de l’islam, comme les 5 organes de sens, Soumi insiste sur le dialogue social, l’équipement et le réajustement du moral de l’armée afin qu’elles puissent reconquérir les territoires perdus sans oublier l’autorité de l’Etat, la relance économique.

Egalement, il s’est engagé à mener un combat constant contre le clientélisme et la corruption.  S’étonnant que des étrangers puissent être coptés pour l’assainissement de la capitale à coup de milliards pendant que des maliens sont au chômage. Soumi Champion n’attend que la confiance de maliens qui se précise jour après jour.

Le candidat penseur et initiateur de la cité administrative s’engage à construire une nouvelle cité « Soundjata City » entre Koulikoro et Ségou. Ils n’ont plus de solution que la fraude comme solution et le candidat prévient que les maliens n’accepteront plus la fraude.

Face à une foule impatiente et décidée, le candidat de l’Espoir compte lever les difficultés de certaines couches victimes de tracasseries policières. Pour cela, les vignettes de motos seront supprimées, les visas avec la chine seront rétablis, promet Soumi Champion, ferme et direct dans ses promesses. Aucune fonction officielle ne sera confiée à un membre de sa famille tel que la république est détenue aujourd’hui. A la place de liberté, le monde était bien, des maliens assoiffés d’alternance et meurtris par l’indifférence et l’incapacité d’une équipe dépassée sur toute la ligne.

Le lieu est un symbole, une image qui cadre avec l’esprit des pères fondateurs qui ont fait respecter la République à tous les niveaux. Ce boulevard mène directement sur la colline du pouvoir et Soumaïla Cissé et ses nombreux soutiens, militants et sympathisants, sont d’une certitude absolue que dans un mois, le Mali connaitra une autre ère. C’est aussi le courage et la détermination de toutes les contestations qui ont visé à sauver le pays.

Ammi Baba Cissé ABC

Source: figaromali

MaliwebPolitiqueibrahim boubacar keita,modibo keita
C’est au Quartier Général du candidat à l’ACI qu’une cérémonie officielle d’adhésions s’est déroulée sous la diligence et la commande de Tiebilé Dramé, directeur de campagne de Soumaila Cissé. Dans son propos, l’homme de confiance et de coordination du candidat s’est dit plus que convaincu que c’est un Train...