Au Mali, la MINUSMA fait l’objet de multiples messages hostiles malgré son rôle crucial dans le processus de paix. Selon le chef de file de l’opposition malienne Soumaïla Cissé, “il faut un bouc-émissaire quand ça ne marche pas”, ajoutant toutefois que la mission onusienne a besoin de continuer à expliquer son mandat aux populations pour se faire adopter. .

Mikado

MaliwebPolitique
  Au Mali, la MINUSMA fait l'objet de multiples messages hostiles malgré son rôle crucial dans le processus de paix. Selon le chef de file de l'opposition malienne Soumaïla Cissé, 'il faut un bouc-émissaire quand ça ne marche pas', ajoutant toutefois que la mission onusienne a besoin de continuer à...