Soumaïla Cissé, candidat aux dernières élections présidentielles au Mali s’est rendu à Abidjan pour exprimer sa reconnaissance aux autorités ivoiriennes pour leur implication dans la pacification du Mali, a appris Xinhua vendredi auprès de ses partisans dans la capitale économique ivoirienne.SOUMAILA CISSE INTELECTUEL CULTIVE BIOGRAPHIE URD PRESIDENTIEL 2013

A en croire ceux-ci, Soumaila Cissé s’est réjoui du concours de la Côte d’Ivoire avec à sa tête le président Alassane Ouattara dans le règlement de la crise armée malienne et dans l’organisation des élections présidentielles démocratiques.

M. Cissé a reçu des ovations de ses partisans qui ont salué son « patriotisme » et son « courage politique ».

Le candidat Soumaïla Cissé avait reconnu publiquement sa défaite le lundi 12 août 2013 lors du second tour des élections présidentielles maliennes et s’était rendu au domicile de son adversaire déclaré élu pour le féliciter, un geste qui avait été salué par de nombreux observateurs de la vie politique.

Avant lui, le président élu Ibrahim Boubacar Kéita et le président de la transition Dioncounda Traoré s’étaient rendus l’un à la suite de l’autre en Côte d’Ivoire pour exprimer leur gratitude au président ivoirien Alassane Ouattara qui selon eux, a été l’un des acteurs principaux de la résolution de la crise malienne.

A travers leurs visites, les acteurs politiques maliens ont non seulement salué l’implication personnelle d’Alassane Ouattara et celle de la Côte d’Ivoire dont des soldats ont été déployés dans le cadre de la Mission intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), mais se sont notamment réjouis des initiatives prises et des actions menées par la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (CEDEAO) sous la houlette de son président en exercice, à savoir M. Ouattara.

La CEDEAO était en première ligne pour un retour à l’ordre constitutionnel au Mali après le coup d’Etat militaire qui a favorisé l’action des groupes islamistes armés et leur enracinement dans le nord du pays, entraînant une guerre menée par le Mali et ses alliés français et africains.

La transition politique a pris fin au Mali et le pays est revenu à l’ordre constitutionnel après le second tour de l’élection présidentielle du 11 août qui vu la victoire d’Ibrahim Boubacar Kéita candidat du Rassemblement pour le Mali ( RPM) avec 77,62% des suffrages obtenus contre 22,38%, pour son adversaire Soumaïla Cissé, de l’Union pour la République et la démocratie URD.

Source: Agence de presse Xinhua

Maliwebmaliwebmaliweb netPolitiquesoumaila cisse
Soumaïla Cissé, candidat aux dernières élections présidentielles au Mali s’est rendu à Abidjan pour exprimer sa reconnaissance aux autorités ivoiriennes pour leur implication dans la pacification du Mali, a appris Xinhua vendredi auprès de ses partisans dans la capitale économique ivoirienne. A en croire ceux-ci, Soumaila Cissé s’est réjoui du...