A l’occasion de la cérémonie de clôture de la journée de réflexion et d’échanges du Mouvement national de la jeunesse Alliance pour la solidarité au Mali Convergence des forces patriotiques (Asma-CFP), le Tigre a lancé des piques et des flèches aux religieux qui sont entrés dans la danse pour faire tomber le président IBK. C’était ce samedi 28 novembre, au siège du parti en commune III.

 

Comme à son habitude, le Tigre a haussé le ton encore pour dire plus haut ce que les autres pensent plus bas. Ce sont des piques mortelles qu’il a envoyées aux religieux qui ont mouillé le maillot pour la démission du président IBK.

Ces religieux au Mali, selon SBM, sont déviés de leur rôle principal qui est d’appeler les gens à la prière. Le Tigre pense que ceux-ci  enflamment toujours la situation au lieu de l’apaiser comme la religion le demande.

Soumeylou Boubèye Maïga dit avoir la tête haute car, selon lui, ils sont le seul parti dont le langage n’a pas changé en fonction des postes occupés. A l’opposé de beaucoup d’hommes politiques du M5-RFP, le président de, l’Asma-CFP dit que personne ne les a vus cracher dans la soupe.

Une manière de dire que le parti Asma-CFP ne change pas de couleur au gré des intérêts.

Par ailleurs, SBM a affirmé que le parti soutient la transition pour qu’elle prenne fin à la date indiquée.

Là, à ses dires, lorsqu’on publiera la liste du Conseil national de la transition (CNT), la surprise sera grande. De son avis, il y aura un grand fossé entre ce qu’on dit et la réalité.

En s’adressant à sa jeunesse, SBM dira que la seule voie d’arriver au pouvoir est l’élection.

De ce fait, il galvanisera sa troupe de s’organiser et mériter la confiance des citoyens. « Notre tâche principale est de nous organiser pour les élections à venir », a-t-il affirmé.

Bazoumana KANE

Source : Le Prétoire

MaliwebPolitique
A l’occasion de la cérémonie de clôture de la journée de réflexion et d’échanges du Mouvement national de la jeunesse Alliance pour la solidarité au Mali Convergence des forces patriotiques (Asma-CFP), le Tigre a lancé des piques et des flèches aux religieux qui sont entrés dans la danse pour...