Soutenir ou non le président de la République Ibrahim Boubacar Keita à la présidentielle 2018, est la question qui divise aujourd’hui les associations pour le Mali (APM). Si le président du  bureau national de la jeunesse des APM se donne corps et âme en faveur du soutien de la candidature d’IBK à la présidentielle de juillet 2018, le président national déterre sa hache de guerre contre tous les acteurs du mouvement démocratique dont Ibrahim Boubacar Keita. 

La signature de la convention de soutien à la candidature d’IBK par le président du  bureau national de la jeunesse des APM, Cheickna  Hamala Mohamed Koné ne fait pas l’unanimité au sein des APM. Dans une interview vidéo accordée à un site d’information de la place,  le président national des APM, Mohamed Ali Batilly, promet de combattre tous candidats issus du mouvement démocratique. “Je ne les veux plus au pouvoir, tous ceux qui sont issus du mouvement démocratique sont ici par le mensonge. Ils ont la langue fourchue, ils ne sont là que pour voler. Qu’on se dise la vérité, je ne voterai pas pour eux, et je les combattrai quand ils se porteront candidats”, a promis Me Bathily.

Au même moment, le président du  bureau national de la jeunesse des APM est engagé à soutenir le président IBK pour un second mandat conformément “aux objectifs des APM”. “L’objectif premier des APM est de soutenir le président IBK et son gouvernement. Personne ne nous détournera de cette vision. Si Mohamed Ali Bathily ne s’alignera pas à cela, il doit démissionner des APM”, a lancé M. Koné.

Cette ambiguïté sera résolue lors d’une assemblée générale prévue dans les jours à venir. “Cette question   sera bientôt tranchée lors  d’une assemblée générale avec les membres des APM”, nous a confié le coordinateur du bureau national des APM, Sylvestre Kamissoko. En attendant, la  situation reste confuse au sein des APM.

Moctar Dramane Koné

Source: L’indicateur du Rénouveau-Mali

Maliwebmaliweb netPolitiqueibrahim boubacar keita
Soutenir ou non le président de la République Ibrahim Boubacar Keita à la présidentielle 2018, est la question qui divise aujourd’hui les associations pour le Mali (APM). Si le président du  bureau national de la jeunesse des APM se donne corps et âme en faveur du soutien de la...