es Événements tragiques qui se sont déroulés dans la capitale malienne, en faisant trembler le régime actuel. Evènements qui auraient fait 11 morts et 124 blessés en trois jours, selon un dernier bilan de source hospitalière.

C’est dans ces conditions qu’il nous est parvenu un communiqué émanant de M. Tiémoko Sangaré, Président de L’Adéma-Parti Africain pour la Solidarité et la Justice dans lequel il est dit :

« L’ADEMA PASJ Constate avec profond regret que la manifestation dite pacifique du M5-RFP du vendredi 10 juillet 2020 a donné lieu à des actes de vandalisme et de pillages contre des édifices publics, notamment l’Office des Radiotélévision du Mali et l’Assemblée Nationale. » Il ressort dans le communiqué que « ces débordements, résultat de marches dirigées par certains leaders du M5-RFP ont engendré d’importants dégâts matériels et même causé des pertes en vies humaines. Aussi, l’Adéma-PASJ condamne-t-il avec la dernière énergie ces actes barbares et ignobles et invite les autorités du pays à tout mettre en œuvre pour en situer les responsabilités et traduire les auteurs devant la justice. Cependant, l’Adéma-PASJ présente ses (…)

GAOUSSOU TANGARA

Source: nouvelhorizonmali

MaliwebMaliweb Malijet MaliactuPolitique
es Événements tragiques qui se sont déroulés dans la capitale malienne, en faisant trembler le régime actuel. Evènements qui auraient fait 11 morts et 124 blessés en trois jours, selon un dernier bilan de source hospitalière. C’est dans ces conditions qu’il nous est parvenu un communiqué émanant de M. Tiémoko...