Lomé, la capitale togolaise va accueillir lundi 8 mars la seconde réunion du groupe de soutien à  la transition au Mali mis en place par l’Union Africaine et la Cédéao.

 

Le groupe de suivi et de soutien à la transition au Mali (GST-MALI) crée le 9 octobre dernier par  le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) tient sa deuxième réunion à Lomé après la première tenue 30 novembre 2020  à Bamako. Soigneusement organisée par le ministre des affaires étrangères du Togo, Robert Dussey, elle verra la participation des officiels maliens,  des ministres des pays de la cédéao, du G5 Sahel et des partenaires du Mali.

Le round sera présidé par Shirley Ayorkor Botchway,  la ministre des affaires étrangères du Ghana, présidente en exercice du Conseil des ministres de la CEDEAO.

Lors de ladite réunion, les  participants  vont suivre une présentation sur l’évolution de la situation au Mali depuis la première session  afin de prendre des engagements  pour la réussite de la transition.

Le premier ministre malien Moctar Ouane avait le 19 février 2021  présenté devant le Conseil national de transition (CNT) organe législatif, un plan d’action en six axes étalé jusqu’à mars 2022 -date à laquelle devraient se tenir les prochaines élections- et  sur les  « réformes politiques et institutionnelles nécessaires à la consolidation de la démocratie, c’est-à-dire à renforcer la stabilité des institutions démocratiques et républicaines ».

Le groupe de soutien a été mis en place suite au  changement de régime intervenu le 18 août 2020. Il aborde les questions concernant les priorités de la Transition relatives aux réformes politiques, économiques et de développement et défis sécuritaires, y compris la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du Processus d’Alger et celles liées à la mobilisation du soutien international pour accompagner la Transition.

Source :  24heureinfo.com

MaliwebPolitique
Lomé, la capitale togolaise va accueillir lundi 8 mars la seconde réunion du groupe de soutien à  la transition au Mali mis en place par l’Union Africaine et la Cédéao.   Le groupe de suivi et de soutien à la transition au Mali (GST-MALI) crée le 9 octobre dernier par  le...