Face au refus catégorique de l’opposition, dirigée par Soumaïla Cissé, de participer au Dialogue national inclusif, le président du RPM, Dr. Bokary Treta craque et décharge sa colère en la traitant de putschiste et dévastatrice. C’était à la faveur de la conférence du parti autour de la thématique: Réflexion sur le dialogue politique inclusif.

En réplique aux piques de l’opposition au pouvoir lors de sa conférence de presse du jeudi dernier, Bokary Treta, président du RPM, lors de la conférence des cadres du samedi autour de la thématique sur le dialogue national inclusif, a répondu au chef de file de l’opposition. Il n’est pas allé avec le dos cuillère en traitant l’opposition malienne de tous les noms d’oiseau : “l’opposition malienne est une opposition dévastatrice, une opposition putschiste”. Treta de dénoncer la démarche de l’opposition qui refuse de répondre à l’appel du chef de l’Etat à soutenir le gouvernement pour une sortie de crise. Chose que l’opposition, dans sa grande majorité, refuse en posant à chaque fois des conditions ; d’où cette colère noire du chef de file des partis de la majorité. Dr. Bokary Treta, dans son intervention, est allé loin jusqu’à attribuer à l’opposition une ambition de déstabilisation du régime à travers la rue, puisque n’ayant pas pu, selon lui, gagner la présidentielle à travers les urnes. “Elle n’a d’autres choix que de chercher le pouvoir dans la rue. Elle n’a jamais gagné une élection. Elle n’a gagné les élections dans aucune des régions du Mali ; aucun observateur n’a dit qu’il y’a eu une fraude au cours des élections passées. Aucun n’a dit que l’opposition a gagné dans telle ou telle localité du Mali. Et c’est la première en 2018, que les résultats des élections soient publiés bureau de vote par bureau vote”, a rappelé le président du Rassemblement pour le Mali, en colère.

Ces propos de Treta en l’encontre de l’opposition interviennent à la suite au refus de cette dernière de participer au Dialogue national inclusif dont les autorités estiment comme une ultime voie pour notre pays de sortir de la présente crise multidimensionnelle qui gangrène le pays.

Il faut noter qu’en plus de la main tendue du chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéita, Bokary Treta a rencontré plusieurs fois l’opposition pour les amener à soutenir le pouvoir pour une sortie de crise définitive….Lire la suite sur Aumali

 

Source: L’Indicateur du Renouveau

MaliwebMaliweb Malijet MaliactuPolitique
Face au refus catégorique de l’opposition, dirigée par Soumaïla Cissé, de participer au Dialogue national inclusif, le président du RPM, Dr. Bokary Treta craque et décharge sa colère en la traitant de putschiste et dévastatrice. C’était à la faveur de la conférence du parti autour de la thématique: Réflexion...