Pour l’élection présidentielle de 2022, dix candidatures sont disponibles au parti URD (Union pour la République et la Démocratie) dont celle de Dr Madou DIALLO, vice-président du parti. Un regroupement dénommé Coordination des soutiens à la candidature de Madou DIALLO (CSCMD) fut crée a cet effet. L’objectif principal de cette coordination est de soutenir et partager les idéaux de Madou Diallo jusqu’à son élection comme président de la République du Mali. Les responsables de cette coordination en l’occurrence son Président, Adama Sidibé, étaient face à la presse, le samedi 09 octobre 2021, au Carrefour des jeunes de Bamako pour mettre l’accent sur les qualités intrinsèques de leur candidat favori, Dr Madou Diallo.

Ce point de presse était animé par le président de la Coordination des soutiens à la candidature de Madou DIALLO (CSCMD), Adama Sidibé, en présence des autres membres de la coordination. « La candidature d’un homme désintéressé, un titan, un tacticien de l’ombre a incontestablement capté notre attention, tant par son éloquence que par sa simplicité et sa pédagogie : il s’agit de celle du Dr Madou Diallo, vice-président du BEN-URD et ancien Président du Mouvement National des Jeunes de l’URD. Nous avons donc été persuadés qu’il faut s’embarquer avec cet homme d’où la création d’un regroupement dénommé Coordination des soutiens à la candidature de Madou DIALLO (CSCMD) », a déclaré le conférencier Adama Sidibé. Selon lui, l’objectif principal de cette coordination est de soutenir et partager les idéaux de Madou Diallo jusqu’à son élection future comme président de la République du Mali. Elle vise aussi, dit-il, à aider la jeunesse à la compréhension des enjeux divers de notre siècle (mondialisation, géostratégie, migration, modèles de gouvernance, politique…) et les défis à relever à travers des formations, sensibilisations, conférence-débats. Le conférencier a fait savoir que Dr Madou Diallo peut incarner le consensus pour maintenir l’unité du Parti et fédérer une grande majorité des forces vives de la Nation, notamment de la classe politique, conditions indispensables pour le succès de l’URD aux prochaines échéances électorales. Aux dires de Adama Sidibé, la confiance de ses camarades a permis au Dr Madou DIALLO de vivre une expérience exceptionnelle d’engagement : devenant en 1999 Secrétaire général de la Section ADEMA/PASJ de l’Algérie, mandataire du candidat Soumaïla CISSE à l’élection présidentielle de 2002 à Lyon en France et Secrétaire général adjoint du comité URD de Lyon à la création du Parti en 2003, avant de rejoindre la Section de Kati et d’avoir l’honneur plus tard de présider aux destinées du Mouvement National des Jeunes du Parti de février 2011 à mars 2016. Secrétaire général adjoint de la Section de Kati, Président d’Honneur de la Section de Nioro du Sahel, Responsable du Secrétariat des Relations Extérieures d’où il a piloté le processus d’adhésion de l’URD à l’Internationale Libérale et à l’Internationale des Démocrates du Centre avec le choix de l’option sociale libérale et aujourd’hui Vice-président du BEN du Parti. Il a rappelé que Dr Madou Diallo est un ancien élève du Lycée Askia Mohamed où il a décroché son baccalauréat en série Sciences humaines. Après une Maîtrise en diplomatie à l’Ecole nationale d’administration (ENA) d’Alger, il s’envole pour la France. Dans l’hexagone, il décroche un DEA/ Master en Droit international et Relations internationales à l’université Lyon 3 et un Doctorat en droit public à l’université Descartes Paris 5 avec mention très honorable. Conseiller des Affaires étrangères de profession, le conférencier précise que Dr Madou DIALLO fut pendant plusieurs années l’une des pièces maitresses du Ministère des relations avec les institutions, en sa qualité de conseiller technique. « Il a également été secrétaire général de l’Assemblée Nationale, avant sa nomination en qualité de Directeur des Organisations internationales au Ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale, avec titre d’Ambassadeur. Pour son parcours jalonné de succès, cette intelligence est un homme rompu à la tâche pour son sacrifice constant pour le parti, Madou Diallo réussit le combat du parti pour ses services sans reproche rendus à la nation, Madou Diallo est présidentiable pour ses positionnements, Madou Diallo se confondrait au candidat du consensus. Alors l’URD ne doit plus attendre », a conclu le président de la Coordination des soutiens à la candidature de Madou DIALLO (CSCMD), Adama Sidibé.

Aguibou Sogodogo

Source: Le républicain

MaliwebPolitique
Pour l’élection présidentielle de 2022, dix candidatures sont disponibles au parti URD (Union pour la République et la Démocratie) dont celle de Dr Madou DIALLO, vice-président du parti. Un regroupement dénommé Coordination des soutiens à la candidature de Madou DIALLO (CSCMD) fut crée a cet effet. L'objectif principal de...