Pour le leader du mouvement Espoir Mali Koura, la manifestation du 5 juin visant la démission du Président de la République est le dernier salut qui reste pour le pays.

L’ancien ministre Cheick Oumar Sissoko estime qu’il est impératif d’aller jusqu’au bout de la revendication. Tout recul serait fatale, d’après lui, pour le Mali.

Ces déclarations ont été tenues le 30 mai au cours de la conférence de presse d’annonce de la grande mobilisation. Depuis, des tractations sont en cours pour tenter de convaincre les organisateurs de surseoir à la marche.

 

Malivox

MaliwebPolitique
Pour le leader du mouvement Espoir Mali Koura, la manifestation du 5 juin visant la démission du Président de la République est le dernier salut qui reste pour le pays. L’ancien ministre Cheick Oumar Sissoko estime qu’il est impératif d’aller jusqu’au bout de la revendication. Tout recul serait fatale, d’après...