Le Premier ministre, Dr Boubou Cissé estime que la réussite du dialogue politique inclusif est une impérative. Pour lui, cela passe par une préparation rigoureuse.

 

Le chef du gouvernement a présidé le samedi 24 août 2019, la 4e assise de l’Ensemble pour le Mali (EPM), la coalition des partis politiques qui a soutenu le président de la République dès le premier tour de la présidentielle de 2018. L’objectif de cette rencontre du Rassemblement pour le Mali (RPM) et ses alliés est de préparer leur participation au dialogue politique inclusif. Le dialogue qui pointe à l’horizon est une exigence de l’Accord politique du 2 mai qui a apaisé la scène politique et permis la formation d’un gouvernement ouvert aux partis de l’opposition et aux organisations de la société civile.

A en croire le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, ce dialogue politique inclusif est « l’initiative politique la plus importante du Mali depuis la conférence nationale de 1991 ». « Sa réussite n’est pas une option. Sa réussite demeure pour nous tous une obligation », a insisté le chef du gouvernement. Pour lui, la réussite du dialogue dépendra d’une « préparation rigoureuse ». « Nous réussirons si nous y allions avec la ferme conviction que c’est désormais notre présent et notre futur qui sont en jeu ».

Aux partis et coalitions qui ont déjà manifesté leur non participation au dialogue politique inclusif, le Premier ministre tend la main. Il a invité les uns et les autres à formuler des réserves et participer au dialogue.

Maliki Diallo

Aumali

MaliwebPolitiqueVideo
Le Premier ministre, Dr Boubou Cissé estime que la réussite du dialogue politique inclusif est une impérative. Pour lui, cela passe par une préparation rigoureuse.   Le chef du gouvernement a présidé le samedi 24 août 2019, la 4e assise de l’Ensemble pour le Mali (EPM), la coalition des partis politiques...