Au lendemain de la grande manifestation du vendredi 10 juillet 2020 du M5-RFP qui a conduit à des casses et des violences sur des biens publics. Réunis au lendemain, le samedi 11 juillet 2020, la COFOP et l’ARP sous la conduite des présidents Abdoulaye Amadou SY et Tièman Hubert COULIBALY ont dénoncé ces actes de vandalisme.

Faisant une analyse sans complaisance de la situation socio-politique du pays surtout avec les derniers évènements vécus par notre pays le vendredi 10 juillet 2020, le COFOP et l’APR ont réagi par un communiqué conjoint. « La COFOP et l’ARP réaffirment leur attachement au respect des institutions de la République », ont-ils indiqué dans ce communiqué conjoint face aux violences consécutives au rassemblement du M5-RFP que connait notre pays.

Par ailleurs, les deux parties ont exprimé leurs condoléances aux familles des victimes et souhaité une guérison rapide aux blessés. Elles ont aussi déploré

« les violences et le saccage de l’Assemblée Nationale, de l’ORTM et des biens privés et publics intervenus lors de la manifestation et condamnent toutes les formes de violence ».

Dans ce communiqué, les deux parties ont fait savoir qu’elles considèrent les propositions de la CEDEAO endossées par l’Union Africaine, l’Union Européenne et les Nations Unies comme la seule base de travail crédible pour une sortie de crise par la voie du dialogue. Cependant, (…)

KADOASSO I. 

Source: nouvelhorizonmali

Maliwebmaliweb netPolitique
Au lendemain de la grande manifestation du vendredi 10 juillet 2020 du M5-RFP qui a conduit à des casses et des violences sur des biens publics. Réunis au lendemain, le samedi 11 juillet 2020, la COFOP et l’ARP sous la conduite des présidents Abdoulaye Amadou SY et Tièman Hubert...