La Coalition des Organisations Partenaires pour des Élections réussies au Mali (COPPER- Mali), a animé ce mercredi 10 août 2022, une conférence de presse pour lancer officiellement sa campagne de vulgarisation de la nouvelle loi électorale, au Centre du Secteur privé. Cette campagne s’inscrit dans le cadre du projet d’appui aux réformes et aux élections au Mali (PAREM) financé par le PNUD.

 

Cette conférence de presse de presse était animée par le président de la COPPER-Mali, Mamadou Fadiala KEITA, qui avait à ses côtés Mme Aïssata MAIGA, vice-présidente de la COPER-Mali ; Issa TRAORE, chargé à la communication de la COPPER-Mali ; et Cheick Oumar DEMBELE, membre de la COPPER-Mali.

La connaissance de cette loi électorale étant un acte de civisme, la COPER-Mali en compagnie du projet d’appui aux reformes et aux élections au Mali (PAREM) et le PNUD visent à en, porter le message au public malien à travers leur programme de communication.

Pour ce faire, les responsables de la COPPER-Mali entendent procéder par des activités d’éducation civique de la population, la sensibilisation, la mobilisation des citoyens en vue de mieux faire connaître la nouvelle loi électorale et le chronogramme des élections.

Ainsi, ils ciblent les villes, les campagnes, les villages, les fractions et quartiers ; pour la communication de la quintessence de cette nouvelle loi en vue de maximiser sa connaissance et assurer l’inclusivité dans l’application.

De ce fait, M. DEMBELE, indique que cette conférence de presse est le point de départ de la campagne de communication, sur laquelle s’active la COPPER-Mali.

Ainsi, affirme-t-il, que dès ce jeudi11 août, chaque OSC occupera le terrain pour une zone bien déterminée selon la répartition faite, qui durera jusqu’au 15 septembre 2022 pour passer l’information.

Ledit message se passera selon les méthodes énumérées par M.DEMBELE, à savoir : une étroite collaboration avec les autorités locales comme les préfets, les élus, les notabilités pour une meilleure assise du programme.

Aussi, la mise à contribution des médias, au double niveau national et local, pour assurer au projet une visibilité et lisibilité des interventions.

S’ajoute l’usage de focus group, de causerie-débat, caravane, Baroni lors des tontines, foires hebdomadaires et marchés à bétails.

Il s’agit aussi de sketch, des tournois de football, des visites à domicile, des représentations théâtrales, des assemblées générales d’information ou de sensibilisation, des retraites citoyennes, des séances d’engagement communautaire, des counselings.

« Tout ça, en vue de booster l’appropriation citoyenne » a expliqué M.DEMBELE.

Tout en précisant que ladite communication se fera en langue locale pour de meilleures compréhensions des enjeux de la campagne menée.

Par ailleurs, il est également prévu l’organisation d’au moins 250 séances de renforcement de capacités favorisant l’appropriation des textes, la mobilisation et la sensibilisation de 200 000 jeunes, dont 1000 jeunes leaders ; 150 000 femmes, dont 1000 femmes leaders ; 25 000 personnes en situation de handicap au moins 10 000 déplacées ; 1000 acteurs locaux.

Il s’agit notamment des chefs et conseillers de villages, fractions et quartiers, des chefs coutumiers, des leaders religieux, des leaders d`opinion.

De son côté, le président de la COPPER, Mamadou Fadiala KEITA, a affirmé que la coalition projette aussi la mise en contribution de 120 médias, 3 sites d`information aux fins de visibilité et lisibilité de leurs actions.

Pour la mise en œuvre de cette campagne, la remise de 15 000 kits (t-shirts. casquettes flyers, pictogrammes fascicules…) aussi est notée.

En fin, le président de la COPPER-Mali indique que l’organisation entamera dès le mois d’octobre, le second volet qui est la RALE 2022 ; qui est une recommandation de la COPER en mai dernier lors de la séance d’écoute au CNT.

PAR AMINA SISSOKO

Source : Info-Matin

MaliwebPolitique
La Coalition des Organisations Partenaires pour des Élections réussies au Mali (COPPER- Mali), a animé ce mercredi 10 août 2022, une conférence de presse pour lancer officiellement sa campagne de vulgarisation de la nouvelle loi électorale, au Centre du Secteur privé. Cette campagne s’inscrit dans le cadre du projet...