Le ministre des affaire étrangères et la coopération internationale, S.E.M Abdoulaye Diop a exhorté la Communauté des Démocraties à s’impliquer davantage face à la situation inquiétante qui prévaut actuellement en Birmanie et à exprimer sa solidarité aux Rohingyas.

abdoulaye diop ministre affaires etrangeres mali conference

C’était à l’occasion de la 9ème réunion ministérielle de la Communauté des démocraties tenue au Département d’Etat à Washington D.C, hier vendredi 15 septembre.  Au cours de cette rencontre, l’intervention du ministre malien des affaires étrangères et la coopération internationale était essentiellement axé sur quatre questions majeures.

Il s’agit entre autres : la promouvoir la démocratie, la lutte contre le terrorisme, les perspectives politiques et économiques favorisant les possibilités d’emploi, la situation inquiétante qui prévaut actuellement en Birmanie.

Pour lui, les démocraties devraient réfléchir à la meilleure façon de promouvoir la démocratie et faire preuve de prudence dans l’utilisation de la force pour restaurer ou soutenir les institutions démocratiques. Il a pris comme exemple le Mali, un pays démocratique qui a été déstabilisé en 2012 et dont 60% de son territoire a été occupé par des Jihadistes, à la suite d’interventions militaires en Libye. « A moins que la situation en Libye ne soit stabilisée, les pays sahéliens comme la stabilité du Mali seraient compromis », a-t-il ajouté.

Dans la lutte contre le terrorisme, il a inspiré de donner plus de voix aux musulmans modérés afin de contrer la rhétorique des extrémistes. Selon M. Diop, dans les pays musulmans, les extrémistes ne sont qu’une petite minorité. Quant au Chef de la diplomatie malienne, les pays devraient donner des perspectives politiques et économiques aux jeunes en favorisant les possibilités d’emploi et en élargissant l’espace politique pour que les jeunes s’expriment. « Sinon, la jeunesse pourrait constituer une menace à long terme pour l’existence de nos pays, au lieu d’être une chance de développement », il avertit.

Après avoir exhorté la Communauté des Démocraties à s’impliquer davantage face à la situation inquiétante qui prévaut actuellement en Birmanie, il a exprimé sa solidarité aux Rohingyas. M. Diop a également appelé la Communauté internationale à répondre aux besoins humanitaires, et a félicité les pays voisins pour leurs efforts en matière d’assistance humanitaire.

Au nom de Son S.EM. Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République, Chef de l’Etat et du Gouvernement, le Chef de la diplomatie malienne a réitéré les chaleureuses félicitations de la délégation du Mali à Monsieur Thomas E. GARRETT pour sa désignation en qualité de nouveau Secrétaire général et l’assuré de leur coopération pour la réussite de son mandat.

Enfin, il s’est dit convaincu que cette 9ème Conférence ministérielle leur permettra d’avancer encore plus dans les orientations stratégiques de leur Organisation.

 

La rédaction 

MaliwebPolitique
Le ministre des affaire étrangères et la coopération internationale, S.E.M Abdoulaye Diop a exhorté la Communauté des Démocraties à s’impliquer davantage face à la situation inquiétante qui prévaut actuellement en Birmanie et à exprimer sa solidarité aux Rohingyas. C’était à l’occasion de la 9ème réunion ministérielle de la Communauté des...