Interrogé par nos soins lors du meeting de soutien à l’armée malienne, le vendredi dernier, le président d’honneur du Parti pour l’action civique et patriotique (PACP), Yeah Samaké, a invité les « leaders maliens d’arrêter de courir par-ci et par-là » et chercher la solution de la crise malienne à travers un sursaut national.

 

Bien que président d’honneur d’un parti politique de la majorité présidentielle,  Yeah Samaké était présent au meeting organisé par des groupements politiques de l’opposition et certains syndicats en soutien à l’armée malienne. « Pour le soutien à l’armée malienne et pour un Mali uni et fort, tous les Maliens doivent se retrouver. Pour l’existence de notre nation, il n’y a pas de ligne politique », explique-t-il les raisons de sa présence devant le monument de l’indépendance.

Interrogé par nos soins, Yeah Samaké a déploré l’échec des politiques sécuritaires du Mali. « Les politiques  et les stratégies de sécurité engagées n’ont pas donné de résultats escomptés », a-t-il laissé entendre d’un ton pathétique. Mais l’ancien maire de Ouéléssébougou garde espoir que le Mali saura sortir victorieux dans cette lutte contre le terrorisme. Selon lui, l’armée malienne qui se bat nuit et toujours avec ses maigres moyens, a besoin du soutien de tout le peuple malien. C’est pourquoi, déclare Yeah Samké, nous exprimons notre soutien total et indéfectible à cette vaillante armée.

Le président d’honneur du PACP tacle les ennemis du Mali et invite les Maliens à s’unir pour faire échec aux politiques de la division et de la destruction de ce beau pays. « Nous voulons faire comprendre à tous ceux qui font de complot contre le Mali que le peuple uni ne l’acceptera jamais. Les dignes fils du Mali n’accepteront jamais que les fossoyeurs détruisent ce pays », a-t-il entonné.

A en croire l’ancien maire de Ouéléssébougou, il est temps pour les Maliens de dire « Non » à l’oppression, aux violences contre l’armée malienne, à la corruption dans un pays en crise profonde comme le Mali…

Les messages de Yeah Samaké aux autorités du Mali

Après les fossoyeurs, Yeah Samaké crache ses quatre vérités aux autorités maliennes. «Nous voulons dire au gouvernement du Mali qu’il est temps que les politiques sécuritaires soient transparentes, que l’armée soit mieux équipée et que les ressources dédiées elle  ne soient plus détournées », a-t-il dit haut et fort. Selon lui, la solution de la crise du Mali n’est qu’au Mali. « La solution n’est pas à Paris, à Bruxelles, à New  York,  mais ici, au Mali », a déclaré Yeah Samaké. Il précise qu’aucun peuple ne peut sortir d’une  profonde crise comme celle du Mali  sans un sursaut national. Il a ainsi invité les autorités maliennes à chercher la solution à la crise au Mali tout en faisant la conquête des cœurs des Maliens. « Que nos leaders arrêtent de courir par-ci et par-là. Qu’ils fassent la conquête de l’opinion nationale, qu’ils fassent la conquête des cœurs des Maliens pour qu’ensemble nous puissions nous lever pour sortir le Mali de cette crise », a-t-il sollicité.

Boureima Guindo

Source : LE PAYS

MaliwebPolitique
Interrogé par nos soins lors du meeting de soutien à l’armée malienne, le vendredi dernier, le président d’honneur du Parti pour l’action civique et patriotique (PACP), Yeah Samaké, a invité les « leaders maliens d’arrêter de courir par-ci et par-là » et chercher la solution de la crise malienne à travers un...