L’ambassadeur de la Chine au Mali était présent à la réunion d’urgence des ministres de la Santé de la CEDEAO. Il a passé au peigne fin la propagation du coronavirus, les mesures prises par son pays…

Face à la crise du coronavirus, la nouvelle maladie inconnue de l’humanité, la Chine a certainement commis des défaillances au départ selon l’ambassadeur chinois au Mali, ZHU Liying. «Que ce soit la sécurité alimentaire, la santé et le système d’alerte et de réaction, beaucoup reste à améliorer. De telles défaillances ont permis au virus de se propager rapidement dans la ville de Wuhan, dans la province du Hubei et dans le reste du pays. Mais quand le gouvernement chinois a pris conscience de la gravité du problème, il a initié des mesures extraordinaires. La ville de Wuhan, avec 12 millions d’habitants, a été fermée ainsi que la province de Hubei, 60 millions d’habitants. Deux hôpitaux spécialisés, avec une capacité totale de 2500 lits, ont été construits en un temps record de deux semaines, des palais de sports et des universités sont transformés en hôpitaux d’urgence. Des milliers et des milliers de médecins du reste du pays et de l’armée ont été expédiés dans cette province. La Chine étant le pays le plus peuplé du monde, toutes les statistiques sont impressionnantes», a expliqué le diplomate chinois.

La situation est dramatique, mais la Chine ne ménage aucun effort dans la course contre la montre pour sauver les vies. Selon lui, par rapport aux autres épidémies de ces derniers temps, le taux de mortalité du coronavirus n’est que de 2,4%, alors qu’Ebola est à 40,4%, Mers 34,4% et H1N1 17,4%. «Durant cet hiver, la grippe a atteint 19 millions de personnes aux Etats-Unis et a fait plus de 10 mille morts. Toutefois, le gouvernement chinois, en toute transparence, publie tous les jours les dernières statistiques», a-t-il expliqué.

Pour l’Ambassadeur de la Chine au Mali, en dehors de la province du Hubei, la situation commence à se stabiliser depuis une semaine et le nombre des nouveaux malades baisse alors que celui des nouveaux guéris grimpe. Les activités économiques commencent à reprendre doucement et sûrement dans le pays.

Tous dans le même bateau face à ce défi mondial

Face à ce défi mondial, nous sommes tous dans le même bateau, a affirmé ZHU Liying. «Mieux vaut la coopération fraternelle que la polémique politisée ou la politisation du dossier de la santé», a-t-il martelé tout en se réjouissant de la solidarité exprimée à la Chine par une centaine de pays à travers le monde. L’OMS, selon le diplomate chinois, a estimé que les efforts considérables de la Chine ont largement dépassé les exigences de l’organisation. «Avec l’OMS, la Chine a très vite partagé les données scientifiques. Le Directeur général de l’OMS a hautement apprécié que la Chine ait réussi à trouver le gène du virus en un temps record».

Drissa Togola

Le Challenger

MaliwebPolitique
L’ambassadeur de la Chine au Mali était présent à la réunion d’urgence des ministres de la Santé de la CEDEAO. Il a passé au peigne fin la propagation du coronavirus, les mesures prises par son pays… Face à la crise du coronavirus, la nouvelle maladie inconnue de l’humanité, la Chine...