La première vague de pèlerins pour le hadj 2022 a quitté le Mali le 07 juin dernier. Cette année, ils sont plus de 6000 pèlerins contre 12000, lors de la précédente édition.

Cette baisse du nombre de pèlerins demandée par les autorités saoudiennes a entrainé une déception chez des centaines de pèlerins maliens. Ces derniers avaient déjà réglé leurs factures et n’attendaient que le visa pour effectuer le 5ème pilier de l’Islam. Qu’est-ce qui s’est passé avec l’organisation du hadj de cette année ? comment les candidats qui sont restés au Mali vivent-ils la situation ?

 

Source: studiotamani