La fistule obstétrique est un mal qui touche la femme dans nos villes et villages reste encore tabou ou tout simplement pas bien compris dans nos sociétés.  La maladie touche 1804 femmes par an au Mali et la lutte contre cette maladie et sa recrudescence est lancée depuis plus d’une décennie. Pour sensibiliser sur ce malaise qui change le quotidien de certaines femmes, les acteurs de la santé renforcent le plaidoyers afin de mobiliser davantage les ressources financières. 

 

La fistule obstétrique fait partie des lésions graves qui peuvent subvenir lors d’un accouchement chez la femme. Les experts expliquent qu’il s’agit d’une perforation entre le vagin et la vessie ou le rectum, due à un arrêt prolongé du travail en l’absence de soins obstétricaux. Cette perforation provoque une fuite d’urine et/ou de matières fécales par le vagin, et entraîne à plus long terme des problèmes médicaux chroniques si la maladie n’est pas diagnostiquée tôt et soumise à un traitement clinique.

journal du mali

MaliwebSanté
La fistule obstétrique est un mal qui touche la femme dans nos villes et villages reste encore tabou ou tout simplement pas bien compris dans nos sociétés.  La maladie touche 1804 femmes par an au Mali et la lutte contre cette maladie et sa recrudescence est lancée depuis plus d’une...