Dans un communiqué ce mercredi 25 mars 2020, le Gouvernement du Mali annonce  »deux (2) cas testés positifs au Coronavirus (COVID-19) ». A-t-il fini par craquer?

 

Dans ledit communiqué signé du porte-parole Yaya Sangaré, ministre de la Communication, Chargé des Relations avec les Institutions, il est écrit:  »Le Gouvernement de la République du Mali, conformément à son engagement de tenir régulièrement informée l’opinion nationale et internationale sur l’évolution de la situation épidémiologique au Mali, informe, que dans la nuit du mardi 24 mars 2020, les services de santé ont enregistré deux (2) cas testés positifs au Coronavirus (COVID-19)« .

Selon le Gouvernement,  »il s’agit de deux (2) personnes de nationalité malienne rentrées de France les 12 et 16 mars 2020. Le premier cas est une dame de 49 ans résident à Bamako. Le 2ème cas est un homme de 62 ans à Kayes. Les deux cas sont actuellement pris en charge par les autorités sanitaires du pays ».

Si le Gouvernement rassure que toutes les dispositions sont prises pour une meilleure gestion des cas et invite les populations à rester sereines et à respecter strictement les mesures de prévention recommandées, force est de constater que beaucoup de Maliens ne croyaient pas, depuis quelques jours, au Gouvernement quant à zéro cas de covid19 souvent défendu.

Quel miracle!, s’exclamaient-ils. Sur les réseaux sociaux, le méfiance est grande. L’arrivée récente de l’avion Air France à l’aéroport international Modibo Kéita de Bamako-Sénou a renforcé les doutes quant à la sincérité du gouvernement. Les internautes maliens et mêmes certains candidats aux élections législatives du 29 mars prochain soutiennent que le Gouvernement cachait la vérité de l’existence de la maladie au peuple, le temps de tenir lesdites élections.

Une fois que l’annonce est faite, il revient au citoyen de prendre toutes les précautions. Il n’existe actuellement aucun vaccin contre la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19). La seule alternative pour le moment est de respecter les mesures prises par les autorités dans le cadre de la prévention de la maladie pour réduire réduire le risque de contracter l’infection. En nettoyant fréquemment les mains avec un produit hydroalcoolique ou à l’eau et au savon, couvrir le nez et la bouche avec un mouchoir ou le creux du coude quand vous toussez ou éternuez, éviter les contacts étroits (à moins de 1 mètre ou 3 pieds) avec toute personne ayant des symptômes de rhume banal ou d’état grippal, etc.

Mariam TANGARA

Icimali

MaliwebSanté
Dans un communiqué ce mercredi 25 mars 2020, le Gouvernement du Mali annonce  »deux (2) cas testés positifs au Coronavirus (COVID-19) ». A-t-il fini par craquer?   Dans ledit communiqué signé du porte-parole Yaya Sangaré, ministre de la Communication, Chargé des Relations avec les Institutions, il est écrit:  »Le Gouvernement de la...