Couplé au lancement officiel de ses activités, l’Association malienne de la trisomie 21 (T21) a inauguré son nouveau siège le week-end dernier à Djélibougou.

 

 Mère d’une fille porteuse de trisomie 21, (une anomalie sur le chromosome 21. Une maladie génétique se manifestant par une déficience intellectuelle, un retard dans le développement de l’enfant), Mme Dramé Assitan Diané a rapproché les parents d’enfants porteurs de la T21 et d’autres personnes de bonnes volontés pour créer en 2018 cette association. Considérée comme humanitaire, l’Association malienne de la trisomie 21 a pour but principal d’assurer le bien-être, l’épanouissement, la réintégration sociale et la prise en charge morale et médicale des personnes vivant avec la trisomie 21.

“Cet événement constitue l’aboutissement d’un travail collectif considérable entrepris depuis des années. A travers ces activités, nous avons reconnu le besoin de créer un centre. Ce centre devra permettre d’assurer une prise en charge adéquate de tous les problèmes liés à la trisomie 21”, a-t-elle-affirmé.

Très présente dans des familles, la trisomie 21 a été longtemps considérée comme une maladie surnaturelle ou une fatalité. Les personnes qui étaient victimes de cette maladie ont été par méconnaissance rejetées par les parents et la société. Ce lancement qui se tient au mois dédié à la solidarité, est significatif. A travers l’initiative, ils veulent donner une grande visibilité à leurs actions.

Le centre comprend : une aire récréative, une salle de jeux, une salle d’éveil, une salle de repos, un bureau pour l’administration, des toilettes et une annexe pour le magasinage et la salle de kinésithérapie. Selon Dramé Assitan Diané, l’animation sera assurée par un personnel spécialisé, professionnel et qualifié.

Les responsables du centre ont sollicité l’accompagnement des bonnes volontés. “Nous nous devons de collaborer ensemble afin que nous atteignions nos objectifs, cela contribuera à améliorer les conditions de vie des personnes handicapées par la trisomie 21 en particulier les enfants”, a expliqué la présidente de l’Association malienne de la trisomie 21.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

MaliwebSanté
Couplé au lancement officiel de ses activités, l’Association malienne de la trisomie 21 (T21) a inauguré son nouveau siège le week-end dernier à Djélibougou.    Mère d’une fille porteuse de trisomie 21, (une anomalie sur le chromosome 21. Une maladie génétique se manifestant par une déficience intellectuelle, un retard dans le...