Un faux message attribué à un patient guéri du coronavirus (Covid-19) tourne en boucle dans des groupes WhatsApp maliens. Si son origine exacte est méconnue, son contenu relatif au virus est très discutable.

 

La diffusion du faux message ne concerne pas que le Mali. En faisant une recherche avec des mots clés, nous avons trouvé des publications similaires au Sénégal, en Mauritanie ou encore au Bénin. Mais il pourrait venir d’une publication sur une page Facebook comorienne datée du 1 mai 2020, l’attribuant à un médecin.

L’intitulé « médicaments pris dans des hôpitaux d’isolement » détaille un certain nombre de médicaments que prendraient les malades de Covid-19 en isolement.

Selon les témoignages recueillis auprès du personnel de santé au Mali, aucun patient n’est exposé au soleil pour renforcer son système immunitaire. Même si dans des pays comme la France, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail a rappelé, à la mi-avril, qu’un « bon apport en vitamine D permet de renforcer le système immunitaire. » Et que cela passe par une bonne alimentation et une exposition au soleil d’une quinzaine de minutes chaque jour. Mais nulle part, il n’a été dit que s’exposer au soleil fait partie des moyens de traitement du coronavirus.

Officiellement, au Mali, les agents de santé font recours au protocole chloroquine-azythromycin pour la prise en charge des malades. Par ailleurs, le soleil n’empêche pas non plus de contracter la maladie, comme l’a déjà mentionné l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Selon le professeur Soungalo Daou, chef du centre de traitement du coronavirus du CHU du Point G à Bamako, « on n’a pas besoin de mettre des patients au soleil pour renforcer leur système immunitaire. Il y a des immunostimulants. »

Au Mali, les rares témoignages de patients guéris et qui ont accepté de décrire leurs conditions de prise en charge ne mentionnent pas les faux conseils de ce message devenu viral. Le « patient zéro » malien avait accepté de témoigner chez nos confrères de TV5 Monde.

Me Maliki Ibrahim, un avocat malien, livre aussi un témoignage dans cette vidéo publiée par le site d’informations Aumali.net. Tout comme ce jeune homme de 26 ans qui s’est confié à la radio Mikado FM. Dans leurs récits, les trois patients n’ont jamais fait allusion au contenu du faux message, même s’ils décrivent tous des conditions difficiles.

Le citron n’est pas un remède contre la Covid-19

Parmi les informations distillées dans le message, on peut lire également : « Le citron avec de l’eau tiède élimine le virus au début avant d’atteindre les poumons. » C’est faux. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il n’existe pas de vaccin ou de médicaments spécifiques à la pandémie de Covid-19. 

« Nous n’avons jamais conseillé ou donné du citron à un malade dans nos centres de traitement, explique Dr Bakaye Traore, chargé de coordonner la lutte contre la pandémie à Mopti. Le citron ne peut rien faire contre le virus et il faut savoir qu’il n’existe pas de remède à la Covid-19 à ce jour. » Le professeur Soungalo Daou ajoute : « Ce n’est pas fondé scientifiquement. Pour l’instant, ce sont les mesures barrières qui en sont les moyens de lutte. »

L’alimentation des patients 

Dans le faux message, la question de l’alimentation des patients est aussi évoquée. Il existe beaucoup de polémiques autour de l’alimentation des patients de la Covid-19. Le bureau européen de l’OMS a donné des conseils alimentaires aux personnes et familles en auto-quarantaine ou en isolement en vue d’avoir une bonne alimentation.

Une telle initiative n’a pas été rendue publique au Mali. À Kayes, le personnel de l’hôpital avait même haussé le ton. « Cette histoire est dernière nous, témoigne Dr Guelladio Traoré, représentant du personnel de l’hôpital régional de Kayes. L’hôpital a eu beaucoup d’aide. Chaque malade choisit son plat. Les patients reçoivent une alimentation diversifiée et riches, des aliments liquides et des plats de résistance : le matin du chaud et à midi du riz. » Mais, les patients boivent-ils 1,5 litre d’eau par jour ? C’est faux« Ils peuvent aller jusqu’à quatre litres d’eau par jour»,  conlclut Dr Traoré. 

Source : Benbere

MaliwebSanté
Un faux message attribué à un patient guéri du coronavirus (Covid-19) tourne en boucle dans des groupes WhatsApp maliens. Si son origine exacte est méconnue, son contenu relatif au virus est très discutable.   La diffusion du faux message ne concerne pas que le Mali. En faisant une recherche avec des...