Pour célébrer le 22 septembre 2020, commémorant le 60e anniversaire de l’indépendance du Mali, l’Association «Tous et chacun» (ATC) a opté pour la sensibilisation contre la mortalité maternelle et infantile, sa traditionnelle bataille. C’est ainsi que, le 22 septembre 2020, elle a organisé à Kalaban-Coura une journée de sensibilisation et d’information sur le fléau. Et cela dans le but de préserver la vie et la santé de la mère et de l’enfant.

La lutte contre la mortalité maternelle et infantile demeure l’objectif principal de l’Association Tous et Chacun «ATC» qui mène depuis 2011 (date de sa création) une lutte farouche contre le fléau au Mali sous la conduite de sa dynamique présidente, Mme Molobaly Diallo. A l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance du Mali, 22 septembre 2020,  l’ATC a organisé une Journée de sensibilisation et d’information sur la mortalité maternelle et infantile.

Cette année, c’est le quartier Kalaban-Coura qui a accueilli les festivités. Cette manifestation festive, d’information et de sensibilisation a enregistré la présence de plusieurs responsables de la santé ; dont le DTC de l’Asaco de Kalaban-Coura ACI, Mme Anta Cissé ; le représentant partenaire officiel de l’ATC (succursale au Mali de Nestlé Burkina Faso) Ibrahim Sissoko ainsi que les animateurs ATC des 24 Associations communautaires de santé (ASACO) de Bamako et Kati. Et cela devant la foule nombreuse composée principalement de femmes et d’enfants, les deux couches particulièrement concernées par la sensibilisation.

«L’Association Tous et Chacun est une organisation qui œuvre afin qu’aucune maman ne meurt en donnant la vie, qu’aucun enfant ne meurt avant 5 ans», a expliqué la présidente Molobaly Diallo. Elle s’est aussi prêtée à une brève présentation de son association composée de professionnels de la santé, de religieux, de femmes et d’enfants. «Nous avons mené cette campagne dans plusieurs régions du Mali», a conclu Molobaly Diallo.

«La mortalité maternelle et infantile reste un grand fléau dans notre système de santé et nous avons décidé de soutenir ATC pour l’éradiquer en informant et en sensibilisant la population par rapport à la bonne alimentation de l’enfant et de la femme enceinte», a défendu le représentant de Nestlé, Ibrahim Sissoko.

La lutte contre la mortalité maternelle et infantile reste la priorité de l’ATC. A l’occasion de cette célébration, un accent particulier a été mis sur l’allaitement maternel et la diversification alimentaire des nourrissons. Ainsi pouvait-on lire sur une banderole : «L’Association Tous et Chacun s’engage pour un allaitement exclusif jusqu’à 6 mois et une bonne diversification alimentaire des nourrissons pour leur croissance saine» !

Ainsi les nombreuses questions posées à l’assistance portaient notamment sur la technique de l’allaitement de l’enfant, la qualité de lait que doit consommer le nourrisson… Ceux et celles qui ont eu les bonnes réponses ont bénéficié de sachets de Cérélac mesuré à leur taille. Les méthodes de préparation du lait et du Cérélac pour les enfants ont été largement détaillées par l’infirmière Baby Aminata Sylla. L’animation musicale était assurée par Batoma Kouyaté et Job Sogoba.

Plutôt dans la matinée, les membres de l’ATC et des populations de Kalaban-Coura ACI ont effectué une opération d’assainissement des cimetières du dit-quartier et leurs alentours.

Oumar Alpha 

Source: Le Matin

MaliwebSanté
Pour célébrer le 22 septembre 2020, commémorant le 60e anniversaire de l’indépendance du Mali, l’Association «Tous et chacun» (ATC) a opté pour la sensibilisation contre la mortalité maternelle et infantile, sa traditionnelle bataille. C’est ainsi que, le 22 septembre 2020, elle a organisé à Kalaban-Coura une journée de sensibilisation...