Dans la matinée du lundi 19 octobre 2020, les internes en thèse au niveau du CHU du POINT-G ont organisé un sitting à l’entrée de l’hôpital. Juste après, ils ont fait le tour de l’hôpital et de venir s’agrouper devant la direction en scandant le message suivant :

“L’exploitation, l’injustice, l’insouciance, l’incompétence et le mensonge. Nous n’en voulons plus. Tout ce que nous voulons, ce sont nos ristournes. Tout ce que nous voulons, ce sont nos 500F/jour ”

Au dire de Moustapha Dicko, coordinateur des thésards du CHU du POINT-G et de son vice coordinateur Seydou Karembé, les internes sont sujets de beaucoup d’injustices.

Nb : pour en savoir davantage sur la question, ne ratez pas le prochain numéro de votre journal préféré

Source : Le confident

MaliwebSanté
Dans la matinée du lundi 19 octobre 2020, les internes en thèse au niveau du CHU du POINT-G ont organisé un sitting à l’entrée de l’hôpital. Juste après, ils ont fait le tour de l’hôpital et de venir s’agrouper devant la direction en scandant le message suivant : “L’exploitation, l’injustice,...