Les personnes vivant avec le VIH/Sida sont aussi des êtres vulnérables au coronavirus et méritent d’être protégés. C’est dans cet esprit que l’ambassadeur de France au Mali, Joël Meyer, a remis, jeudi dernier, un important lot de kits de prévention et des vivres à cette couche vulnérable. La cérémonie qui s’est déroulée au Centre d’écoute, de soins, d’animation et de conseils (CESAC) était couplée à une visite du Centre intégré de recherche de soins et d’activités communautaires (CIRSAC). Il s’agit d’un centre co-financé par l’ambassade de France dans notre pays, le Haut conseil national de lutte contre le Sida (HCNLS), la mairie du District de Bamako et d’autres partenaires pour renforcer les services et moyens de recherche.

 

L’ambassadeur de France dans notre pays a situé la cérémonie dans le cadre de la prévention et de l’accompagnement social des personnes infectées au VIH/Sida. Il a reconnu qu’avec la pandémie du coronavirus, il est difficile d’assurer les activités de prise en charge des personnes vivant avec le VIH/Sida parce qu’elle peut mettre en péril la capacité des acteurs à assurer une continuité des soins.

« Nous sommes là pour vous doter de moyens nécessaires à la mise en œuvre de notre plan de lutte dans tout le pays », a-t-il expliqué avant d’ajouter que cet appui aura un impact favorable sur les activités. La présidente du Réseau malien des associations des personnes vivant avec le Vih (RMAP+), Mme Fatouma Diarra, a témoigné de sa reconnaissance au diplomate français pour l’initiative, avant de l’assurer que bon usage sera fait du don. Elle a aussi déclaré que ces kits contribueront à protéger les personnes vivant avec le Vih/Sida de la Covid-19. Elle a aussi souligné que ces personnes sont immunodéprimées et par conséquent très vulnérables aux agressions extérieures comme le coronavirus et autres maladies.

Pour la présidente du RMAP+, les personnes infectées au Vih doivent respecter l’ensemble des mesures préventives afin de minimiser leur exposition au coronavirus. Elle a aussi révélé que les personnes âgées vivant avec le Vih ou celles ayant des problèmes cardiaques ou pulmonaires ont potentiellement un risque élevé de contracter le virus et de développer des symptômes plus graves. Quant à la directrice de Arcad Santé Plus, Dr Dembélé Bintou Keïta, elle a apprécié le geste de l’ambassade de France qui, selon elle, vient les soulager car il est difficile pour elles de pérenniser les activités sans les matériels de protection contre la Covid-19.

Dr Youssouf Diallo, coordonnateur de la Cellule sectorielle de lutte contre le Sida du ministère de la Santé et des Affaires sociales a remercié l’ambassadeur pour son geste. Pour lui, cette contribution permettra de nous approcher davantage de la victoire contre la pandémie.

Fatoumata NAPHO

Source : L’ESSOR

MaliwebCoopérationSanté
Les personnes vivant avec le VIH/Sida sont aussi des êtres vulnérables au coronavirus et méritent d’être protégés. C’est dans cet esprit que l’ambassadeur de France au Mali, Joël Meyer, a remis, jeudi dernier, un important lot de kits de prévention et des vivres à cette couche vulnérable. La cérémonie...