Du 14 au 18 décembre 2017, la population de Dioïla aura sa campagne dépistage du VIH/Sida. L’annonce a été faite hier par  le médecin chef de Dioïla,  Bagayoko Moussa et plusieurs autres responsables du chef du service de développement social et de l’économie solidaire.

La rencontre préparatoire de la campagne de dépistage du VIH/Sida hier à Bamako était présidée par l’adjoint du préfet El hadj Hamidou Hamma Maïga.  Selon les organisateurs, cette campagne vise à inciter au dépistage du VIH, notamment les populations à risque, mais aussi à diminuer les nouvelles contaminations.

Le médecin chef de Dioïla, Moussa Bagayoko, a fait observer une minute de silence en la mémoire des personnes décédées du Sida. Il a salué les efforts immenses faits par les pouvoirs publics en matière de lutte contre le VIH/Sida dans notre pays.

L’adjoint du préfet a rappelé qu’en juin  2016, les chefs d’Etat et de gouvernement, dans  la perspective de la fin du Sida dans le monde, ont  adopté une nouvelle déclaration de politique assez volontariste et  réaliste intitulée “Déclaration politique sur le VIH/Sida : accélérer la riposte pour lutter contre le VIH et mettre fin à l’épidémie de Sida d’ici à 2030”. Cette déclaration était  un défi majeur pour l’ensemble des acteurs, a-t-il indiqué avant de lancer les activités de la campagne.

Adama Diabaté

(stagiaire)

Source: L indicateur du renouveau

MaliwebSanté
Du 14 au 18 décembre 2017, la population de Dioïla aura sa campagne dépistage du VIH/Sida. L’annonce a été faite hier par  le médecin chef de Dioïla,  Bagayoko Moussa et plusieurs autres responsables du chef du service de développement social et de l’économie solidaire. La rencontre préparatoire de la campagne...