La de l’air a des conséquences graves sur la santé, notamment avec la pandémie de la Covid-19. Pour une planète en meilleure santé, il faut alors un air de meilleure qualité.  

Dans un article intitulé « Un air de meilleure qualité pour une planète en meilleure santé », la banque mondiale indique que près de 7 millions de personnes meurent chaque année de la pollution de l’air. Les effets mortels de la pollution atmosphérique sont entre autres l’infarctus, les accidents vasculaires cérébraux, les cancers du poumon ainsi que les affections respiratoires.

Selon les précisions de cette institution financière internationale, plus de 90 % de la population mondiale vit dans un « endroit où les niveaux de pollution dépassent les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé ».

Aussi, les activités humaines sont-elles en grande partie responsables de cette détérioration de la qualité de l’air. Les feux de brousse, les incinérations d’ordures, les fumées des tuyaux d’échappement de certains véhicules, les gaz toxiques, etc., contribuent grandement à ce phénomène.

Approche exhaustive et de grande ampleur

En raison des effets néfastes du phénomène sur la santé humaine, la Banque mondiale exhorte donc « les responsables politiques et les partenaires du développement à suivre trois axes prioritaires pour rendre l’air plus pur et sauver des vies ». Il s’agit d’améliorer la disponibilité des données sur la qualité de l’air ; de définir les sources de pollution de l’air à traiter en particulier, notamment les centrales thermiques au charbon et les véhicules diesel ; de lutter contre la pollution atmosphérique par-delà les frontières.

« Dans leur lutte contre les conséquences sanitaires, sociales et économiques de la pollution atmosphérique, les États devraient adopter une approche exhaustive et de grande ampleur, en centrant leur action sur les aspects ci-dessus évoqués, entre autres secteurs et mesures prioritaires », souligne l’institution financière mondiale.

Chiencoro

L’article Environnement. Pour une planète en meilleure santé, il faut un air de meilleure qualité est apparu en premier sur Sahel Tribune.

Source:Chiencoro

MaliwebSanté
La de l’air a des conséquences graves sur la santé, notamment avec la pandémie de la Covid-19. Pour une planète en meilleure santé, il faut alors un air de meilleure qualité.   Dans un article intitulé « Un air de meilleure qualité pour une planète en meilleure santé », la banque mondiale indique que...