Le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, accompagné d’une forte délégation dont le directeur général de la Direction centrale des services de santé des armées, le général de brigade, Boubacar Dembélé, a procédé, jeudi,  à l’opérationnalisation de l’hôpital de niveau 2 de l’union africaine de Gao, a constaté l’AMAP.

 

Le chef de la salle d’hospitalisation, le sous-lieutenant Issiaka Abdou Maiga, a précisé que l’établissement hospitalier de la première région militaire de Gao possède une salle d’hospitalisation de 20 lits dont 2 orthopédiques. Il a estimé que 28 agents de santé travailleront dans l’hôpital.

Le directeur général de la Direction centrale des services de santé des armées, le général de brigade, Boubacar Dembélé a promis au ministre de la Santé et des Affaires sociales que « bon usage sera fait de ce joyau » qui, selon lui, « n’est pas ouvert seulement aux Forces de sécurité mais aussi aux populations de la Région ».

Le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Sidibé a remercié le ministère de la Défense, le gouvernement. Pour lui, «la santé c’est, un peu, construire un espace de paix. Quant les gens ne sont pas en bonne santé, ils ont du mal à s’investir dans la transformation de leur propre société »

« Venir à Gao aujourd’hui (ndrl, jeudi), rendre opérationnel cet hôpital de rôle 2 offert par une collaboration entre la Corée du Sud et l’Union africaine, c’est la chose la plus importante, pour ces militaires qui se battent, tous les jours et auront besoin de ses services en urgence.  et, surtout, cela peut permettre aussi d’aider la population » a déclaré le ministre.

« Il faudrait qu’on puisse opérationnaliser, très rapidement, cet hôpital qui est un bijou parce que ses équipement sont de la dernière génération. Cet établissement sanitaire bien équipé est un bien public qui doit être bien entretenu et protégé par tous » a ajouté le chef du département de la Santé.

M. Sidibé a sollicité plus de partenaires pour l’obtention des consommables, des intrants. Avec l’appui de la Pharmacie populaire du Mali (PPM), le ministre a offert des médicaments, notamment des solutés et autres produits, d’une valeur de 5 millions de Fcfa dont 1,5 millions de médicaments déjà acheminés.

L’hôpital de niveau 2, construit au Camp militaire Fihroun Ag Alansar de Gao, a été inauguré le 4 juillet 2018 par Tiéna Coulibaly, alors ministre de la Défense et des anciens Combattants. L’établissement dispose des capacités techniques, matérielles et logistiques nécessaires pour prendre en charge des patients en service d’urgences et de laboratoire, la médecine interne, la radiologie, la chirurgie et en hospitalisation.

Il possède, aussi, deux ambulances médicalisées «tout terrain» pour faciliter les évacuations sanitaires, en appoint des autres vecteurs au niveau central et local. Cet investissement de la République de Corée du Sud est estimé à 1,8 milliards de Fcfa.

L’événement a enregistré la présence du directeur de cabinet du gouverneur de Gao, Cheick Fanta Mady Bouaré, et des responsables de services de santé de la Région.

AT/MD

Source: AMAP

MaliwebSanté
Le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, accompagné d’une forte délégation dont le directeur général de la Direction centrale des services de santé des armées, le général de brigade, Boubacar Dembélé, a procédé, jeudi,  à l’opérationnalisation de l’hôpital de niveau 2 de l’union africaine de...