Le Groupe Bamako Sport a consacré ce dimanche 20 octobre 2019 sa séance de marche hebdomadaire à la sensibilisation contre le cancer de sein dans le cadre de sa campagne Octobre rose“, dédiée à cette cause. C’était sous l’initiative d’un adepte de Bamako Sport, Ernest Apoué, un employé de l’ambassade du Canada au Mali.

 

Le cancer de sein est la première cause de mortalité de cancer chez les femmes. Cependant, il est parmi ceux dont on guérit à 90 % lorsqu’il est diagnostiqué tôt.

La prévention apparaît donc comme l’arme efficace de lutte contre cette maladie. D’où la campagne de sensibilisation lancée le dimanche à travers une marche.

Les organisateurs de cette marche qui sont le Groupe Bamako Sport et plusieurs femmes dynamiques engagées cherchent à combattre cette maladie qui touche de plus en plus les jeunes filles. “C’est encore loin des objectifs que nous nous sommes fixés mais nous comptons, d’ici à la fin du mois d’octobre, voir ce chiffre multiplié par trois au moins”, a déclaré une jeune participante à la marche.

Cette marche a rassemblé des dizaines de citoyens qui ont parcouru une dizaine de kilomètres entre l’Hôpital du Mali et l’entrée du quartier de Magnambougou. Elle s’est conclue par une conférence débat, animée par Dr. Marie Sogoba, suivie d’échanges avec les participants dont une femme souffrante du cancer du sein.

Pour prévenir cette maladie, Dr. Marie a invité les jeunes femmes du Mali et tous les participants à faire l’allaitement maternel. Le cancer du sein n’est pas une fatalité selon la conférencière.

Notre objectif c’est de contribuer à baisser le taux de prévalence du cancer du sein chez les femmes. Parallèlement, nous permettons aussi aux femmes de bénéficier du frottis cervical qui permet de dépister le cancer du col de l’utérus, silencieux”, expliquera-t-elle.

Dr. Marie a sensibilisé les participants sur la prévention. Il s’agit, selon elle, les signes, le dépistage et le traitement de cette maladie qui touche environ en moyenne une femme sur 8 dans le monde entier. En effet, les différents intervenants ont insisté sur l’importance du sport dans la prévention de la maladie.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré, a apporté son soutien à cette activité en participant à cette séance de sport qui a consisté en marche sportive d’environ 2 h sur la distance 10 km.

Pour l’initiateur, Ernest Apoué, Bamako Sport n’hésitera pas à utiliser sa capacité de mobilisation pour soutenir les causes qui lui semblent importantes.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

MaliwebSantéSociété
Le Groupe Bamako Sport a consacré ce dimanche 20 octobre 2019 sa séance de marche hebdomadaire à la sensibilisation contre le cancer de sein dans le cadre de sa campagne “Octobre rose“, dédiée à cette cause. C’était sous l’initiative d’un adepte de Bamako Sport, Ernest Apoué, un employé de l’ambassade du...