Le district de Nioro du Sahel couvre 29 CSCOM avec un taux de fréquentation satisfaisant, selon les responsables sanitaires. L

es maladies qui sévissent généralement dans la localité sont les infections respiratoires, le paludisme, les maladies diarrhéiques et le diabète. Cependant, le CSREF fait face à certaines difficultés. Il s’agit d’un manque de ressources humaines et un plateau technique défaillant. Pour pallier ces difficultés, les responsables sanitaires de la localité sollicitent l’appui des autorités et les personnes de bonnes volontés.

 

Source: studiotamani

MaliwebSanté
Le district de Nioro du Sahel couvre 29 CSCOM avec un taux de fréquentation satisfaisant, selon les responsables sanitaires. L es maladies qui sévissent généralement dans la localité sont les infections respiratoires, le paludisme, les maladies diarrhéiques et le diabète. Cependant, le CSREF fait face à certaines difficultés. Il s’agit...