C’était lors d’une causerie-débat de haut niveau organisée ce 5 décembre 2018 dans la salle de conférence de l’Université SUP’MANAGEMENT au quartier hippodrome en commune II du District de Bamako.

Cette communication ciblée entre Keïta Aminata Maiga, Première Dame du Mali et les étudiants de Sup’Management se situe dans le cadre des activités de sensibilisation sur le Sida durant tout le mois de décembre 2018 pour un changement de comportement. « Connaître son statut sérologique du VIH un droit et un devoir » était le thème de ces échanges directs entre Mère et enfants.

A l’entame de la causerie-débat sans tabou entre Une Maman et ses enfants et petits enfants, la Première Dame a procédé au lancement officiel de la Première WB TV Santé au Mali « [email protected] » du HCNLS.

La Première Dame a demandé à ses enfants et petits enfants, d’être des Ambassadeurs et des relais de sensibilisation contre la lutte contre le SIDA et les MST, et veiller à leur santé reproductive. Un des moyens les plus efficaces dans ce sens selon Keita Aminata Maiga est le port du préservatif.

“Le SIDA n‘est pas une fatalité de nos jours, avec les médicaments, les femmes enceintes séropositives ont la chance de mettre au monde des enfants saints, et prévenir la transmission de la mère à l enfant » a précisé Keita Aminata Maiga.

L’Epouse du Chef de l’Etat et son ONG AGIR longtemps engagés dans la sensibilisation pour la Santé de la reproduction, a également conseillé aux jeunes étudiants de fréquenter les centres de santé pour se faire dépister et avoir une bonne organisation personnelle pour le futur. “Vous êtes le futur, prenez soin de vous pour prendre soin de votre pays” est en substance le message fort de la Première Dame adressé aux étudiants.

Profitant de l’occasion la Première Dame a informé ses enfants sur certaines missions de l’ONG AGIR notamment les informations sur l’accès des services de santé sexuelle et reproductive, l’accès aux contraceptifs et antirétroviraux. Selon la Première Dame la problématique du Sida a amené les Premières Dames d’Afrique à s’organiser autour d’une
initiative appelée Organisation des Premières dames d’Afrique contre le Vih/Sida (Opdas). « Le développement d’un pays passe par la santé de la mère, de l’enfant » avait insisté la Présidente de l’ONG AGIR.

L’échange qui a duré environ 1h s’est déroulé en présence du Minsitre de la Santé et de l’Hygiène Publique, de la Représentante de l’ONUSIDA au Mali, du Secrétaire exécutif du Haut Conseil National de Lutte Contre le Sida, du Directeur de SUP’MANAGEMENT, des proches collaborateurs de la Première Dame , des étudiants et responsables de SUP’MANAGEMENT.

Source : CCom PRM
Crédits photographies CcomPRM -Madou’s-

Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique du Mali

La rédaction

MaliwebSantéSociété
C'était lors d’une causerie-débat de haut niveau organisée ce 5 décembre 2018 dans la salle de conférence de l’Université SUP’MANAGEMENT au quartier hippodrome en commune II du District de Bamako. Cette communication ciblée entre Keïta Aminata Maiga, Première Dame du Mali et les étudiants de Sup’Management se situe dans le...