L’hygiène intime ne concerne pas uniquement que les femmes. Les hommes aussi ont une flore à entretenir pour éviter les mauvaises odeurs, les mycoses et autres infections sexuelles.

Les femmes sont sujettes de débat sur l’hygiène dans toute sa splendeur, comme si elles sont les seules qui doivent faire preuve d’hygiène intime pour le plus grand plaisir du partenaire. On n’en parle pas souvent, mais les hommes aussi doivent faire preuve d’hygiène pour éviter les odeurs nauséabondes.

La communication, le respect, la compréhension et les mets délicieux… sont importantes dans la vie d’un couple. L’hygiène corporelle et surtout intime l’est encore plus pour solidifier une relation. Beaucoup de malentendus, voire de divorces sont parfois dus au manque d’hygiène.

La toilette intime masculine doit se pratiquer au moins une fois par jour avec des produits lavant doux, idéalement à PH neutre. “La toilette intime masculine peut se faire à la main, avec une éponge ou un gant de toilette. Il n’est pas nécessaire de frotter trop au risque de détruire la flore commensale et de favoriser l’émergence de germes nuisibles, notamment de champignons”.

La toilette concerne le pubis, la verge, les testicules, et les inguinaux. Les hommes non circoncis doivent procéder au décolletage pour bien nettoyer le gland et la couronne du pénis. Attention l’usage de produits acides, ou détergents tels que le citron, les parfums ou l’alcool sont à éviter, selon le gynécologue.

“En ce temps, il est rare de voir un homme proprement bien mit avec une bonne odeur c’est l’une de mes priorités. Il se dit pressé ou matcho pour ne pas se prêter au jeu de la propreté alors qu’ils doivent être bien mis de la tête aux pieds. Déjà en rasant les poils des assailles et bien parfumer les sous-vêtements propres et en bon état, cela procure une autre sensation et pour lui ainsi que sa partenaire”, nous confie Bintou Diallo.

Tout doit être soigneux en matière de toilette, le rinçage aussi bien que le séchage, surtout au niveau du pubis et dans les plis pour éviter la macération. Il est important de tenir compte des sous-vêtements, car ceux doivent être changés au moins une fois par jour.

Il est pourtant conseillé de faire sa toilette intime après chaque rapport sexuel, malgré les mesures d’hygiène draconiennes pour plus de sécurité ceci ne prévient pas forcement les infections sexuellement transmissibles et ne se substitue pas au port du préservatif.

Oumou Fofana

Source: Mali Tribune

MaliwebSanté
L’hygiène intime ne concerne pas uniquement que les femmes. Les hommes aussi ont une flore à entretenir pour éviter les mauvaises odeurs, les mycoses et autres infections sexuelles. Les femmes sont sujettes de débat sur l’hygiène dans toute sa splendeur, comme si elles sont les seules qui doivent faire preuve...