Erreur médicale ou acte conscient? Nous ne saurons répondre mais le VIH aurait a priori été transmis à des centaines de personnes via une seringue contaminée, réutilisée à plusieurs reprises par un médecin au Pakistan. Ce dernier a été arrêté par les autorités locales.

C’est dans la province du Sindh, au sud du Pakistan que s’est produit cet énorme incident. 430 enfants et 100 adultes ont été testés positifs au VIH; “60% de ces enfants ont moins de 5 ans”, explique Sikandar Memon, qui gère le programme anti-sida pour le compte de la province. Les enquêteurs affirment que l’homme accusé est lui-même séropositif.

La question  est désormais de savoir s’il agissait consciemment ou par mégarde. Emprisonné dans une cellule délabrée dans la ville de Ratodero, il nie fermement avoir infecté sciemment le virus aux patients et se plaint d’être détenu au côté de criminels de droit commun.

Retenons que le Pakistan a longtemps été considéré comme un pays où la prévalence du VIH était faible mais vu la tournure que prend les choses, les données risquent de changer pour ce pays.

 

Source: afrikmag

MaliwebFaits diversSanté
Erreur médicale ou acte conscient? Nous ne saurons répondre mais le VIH aurait a priori été transmis à des centaines de personnes via une seringue contaminée, réutilisée à plusieurs reprises par un médecin au Pakistan. Ce dernier a été arrêté par les autorités locales. C’est dans la province du Sindh, au sud...