Le jeune traditionnaliste Aliou COULIBALY dit Faladiè Papus, président de la Fondation Jiginew Dindi, s’est porté au secours des enfants de parents démunis de la Pédiatrie de l’hôpital Gabriel TOURE. Il a apporté d’important dons composés de couches, de lait, de Vitablé, de la friperie et une somme de 200 000 FCFA. La cérémonie de remise a eu lieu le samedi 24 octobre dans l’enceinte de l’hôpital.

 

La cérémonie s’est déroulée en présence du Directeur général de l’hôpital Gabriel TOURE, le Dr Abdoulaye SANOGO ; du généreux donateur, Aliou COULIBALY dit Faladiè Papus ; des membres de la fondation Jiginew Dindi et les bénéficiaires.
Le donateur a expliqué qu’à travers ce geste il veut se rendre utile à son pays qui lui a tout donné. ‘’J’œuvre dans l’humanitaire. Dans la vie il faut toujours œuvrer dans le bon sens. La vie n’est rien, donc je veux montrer aux jeunes qu’il ne s’agit pas seulement de s’assoir et prendre du thé et dire que c’est le gouvernement qui doit tout faire. Non ! Chacun doit se gouverner avant de dire au gouvernement de gouverner’’, a affirmé Aliou COULIBALY.
Il a soutenu que le pays appartient à tout le monde et que chacun doit regarder l’avenir en face. Le jeune Faladiè Papus a encouragé les Maliens à travailler pour le pays.
« Je suis fils de pauvre, le gouvernement m’a tout donné car j’ai étudié malgré ma situation. Je suis traditionnaliste qui a un don inné. Il ne s’agit pas d’être milliardaire pour aider quelqu’un. On peut faire le minimum avec ce qu’on n’a. Le partage est très important dans un pays pauvre comme le Mali. Face aux problèmes du pays, chacun doit jouer sa partition. Je ne suis pas politicien et je n’ai pas de bailleur », a fait comprendre Faladiè Papus.
Il a expliqué que le don qu’il vient de mettre à la disposition de la Pédiatrie de l’hôpital Gabriel TOURE est composé des cartons de couches, de Vitablé, de lait, des habits et la somme de 200 000 FCFA en espèce.
Pour sa part, le directeur général de l’hôpital Gabriel TOURE, le Dr Abdoulaye SANOGO, a apprécié ce geste venant d’un citoyen malien. Il a expliqué que le plus souvent les gens ont l’impression que les hôpitaux publics ont tous les moyens et peuvent faire face à toutes les situations.
« Heureusement certains ont compris que les moyens mis à la disposition de ces structures sont souvent insuffisants vu le niveau de précarité de la population. Le plus touchant dans ce geste n’est pas les articles offerts, mais le fait qu’il y a des gens qui pensent aux autres qui sont en situation difficile. Cela prouve qu’il y a des Maliens qui ont gardé les bons réflexes de notre société. C’est ça le Mali d’antan » s’est réjoui le Dr Abdoulaye SANOGO.

PAR MODIBO KONE

Source : INFO-MATIN

MaliwebSanté
Le jeune traditionnaliste Aliou COULIBALY dit Faladiè Papus, président de la Fondation Jiginew Dindi, s’est porté au secours des enfants de parents démunis de la Pédiatrie de l’hôpital Gabriel TOURE. Il a apporté d’important dons composés de couches, de lait, de Vitablé, de la friperie et une somme de...