Une dizaine de médecins, d’infirmiers et de sages-femmes récemment recrutés par la Fonction publique pour servir dans la région de Ségou projettent d’observer une grève de protestation contre leurs conditions de travail. Selon le témoignage de l’un d’eux, cela fait plus d’une année qu’ils n’arrivent pas à toucher leur premier salaire. ” Depuis notre recrutement le 1er janvier 2017 et notre prise de service au mois de juillet jusqu’à nos jours, nous n’avons reçu aucun copeck ” a déploré un jeune médecin.

Pis, dans cette situation, il n’arrive pas à comprendre que leurs collègues recrutés au même moment qu’eux dans les autres régions du pays aient tous reçu leurs salaires. “Au niveau de la comptabilité, on nous a fait savoir que notre état financier n’est pas à leur niveau. C’est en mi-décembre que les informations ont circulé comme quoi nos salaires sont au niveau du budget, mais depuis lors rien n’a bougé” a déploré notre interlocuteur. Pour ces agents de Santé, si l’Etat ne prend pas le plus vite possible les dispositions pour les mettre dans leurs droits, ils vont inexorablement vers une cessation de travail.

“Nous ne pouvons plus travailler dans ces conditions-là car nos camarades, faute de moyens financiers, ont de la peine à se rendre à l’hôpital. Certains, pour cumul de loyers impayés, sont menacés d’expulsion” a déploré pour sa part un infirmier, avant d’interpeller le ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Pr Samba Sow, pour qu’il regarde de très près ce dossier.

K. THERA

Source: Aujourd`hui mali

MaliwebSanté
Une dizaine de médecins, d’infirmiers et de sages-femmes récemment recrutés par la Fonction publique pour servir dans la région de Ségou projettent d’observer une grève de protestation contre leurs conditions de travail. Selon le témoignage de l’un d’eux, cela fait plus d’une année qu’ils n’arrivent pas à toucher leur...