La campagne de vaccination contre le Covid-19 a débuté au Mali le mercredi 31 mars 2021. C’était au cours d’une cérémonie officielle organisée dans la cour du CHU Point G. Et c’est le ministre de la Santé et du Développement social, Dr Fanta Siby, qui a été la première personne à se faire symboliquement vacciner contre le Covid-19.

 

Le ministre Siby a ainsi officiellement lancé la campagne qui, en une semaine, doit permettre de vacciner 21 046 agents sociosanitaires à Bamako. La campagne a été lancée en présence des représentants au Mali de l’OMS, de l’Unicef… qui ont aussi reçu leurs premières doses. Dans les semaines à venir, cette campagne va toucher les personnes âgées de plus de 60 ans et les personnes vivant avec une comorbidité (maladie chronique).

Pour atteindre ces cibles, trois stratégies classiques seront utilisées. Il s’agit de la stratégie fixe dans les CSREF, les Cscoms ; la stratégie avancée pour les hôpitaux et les structures de santé et la stratégie mobile. Pour cette phase, 344 vaccinateurs et 516 volontaires seront mobilisés. Cette campagne va coûter à l’Etat et à ses partenaires 294 millions de F Cfa.

Au cours de cette journée de lancement, plus de 200 personnes ont été vaccinées. Celles-ci devront, dans un mois, recevoir leur 2e dose (de rappel). Pour le ministre de la santé, «la vaccination contre le Covid-19 constitue de nos jours un moyen sûr et efficace et mérite d’être soutenue par une bonne communication». Et d’ajouter, «la population a besoin d’être rassurée, c’est pourquoi, toutes les dispositions ont été prises par mon département et ses partenaires en vue d’un bon déroulement de la campagne».

A la date du 2 avril 2021, 643 personnes (dont 501 hommes et 142 femmes) ont été vaccinées sans aucun effet indésirable signalé. En plus du CHU Point G, un deuxième site de vaccination a été ouvert dans le Centre de santé de référence de la Commune II de Bamako, sis au Quartier Sans-fil. Le ministre de la Santé et du Développement social a tenu à rassurer les populations et les partenaires que toutes les mesures sont prises pour le bon déroulement de cette campagne.

Il faut rappeler que, le 5 mars dernier, le Mali a reçu 396.000 doses de vaccin Oxford-AstraZeneca (AZD1222) sur plus de 1,4 million doses attendues d’ici fin mai 2021. Et cela grâce au mécanisme COVAX, un dispositif créé par l’OMS au bénéfice des pays les plus démunis afin de favoriser un accès équitable à des «vaccins sûrs et efficaces».

Source : Le matin

MaliwebSanté
La campagne de vaccination contre le Covid-19 a débuté au Mali le mercredi 31 mars 2021. C’était au cours d’une cérémonie officielle organisée dans la cour du CHU Point G. Et c’est le ministre de la Santé et du Développement social, Dr Fanta Siby, qui a été la première...