Fin du premier passage de la campagne de chimio prévention du paludisme saisonnier chez les enfants de moins de 5 ans. Plus 3 millions d’enfants étaient concernés selon les responsables du Programme National de Lutte Contre le Paludisme. Ceux-ci estiment que 99 % de ces enfants ont été touchés par cette campagne. Pourtant des parents s’insurgent contre cette campagne et estiment que « les doses administrées provoquent des démangeaisons chez certains enfants ».

 

Source: studiotamani

MaliwebSanté
Fin du premier passage de la campagne de chimio prévention du paludisme saisonnier chez les enfants de moins de 5 ans. Plus 3 millions d'enfants étaient concernés selon les responsables du Programme National de Lutte Contre le Paludisme. Ceux-ci estiment que 99 % de ces enfants ont été touchés...