Suivant une tradition instaurée par son ministre, Pr. Samba Sow, le secrétaire général du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Mama Coumaré a, dans la nuit du 31 décembre 2018, visité certaines structures de santé de Bamako et de Kati. L’objectif de ces visites était de s’enquérir du fonctionnement du dispositif mis en place à l’occasion du réveillon du nouvel an. Dr Mama Coumaré s’est réjoui de la réponse du dispositif face aux cas d’accidents pris en charge. 

C’est accompagné des conseillers techniques, du chef de cabinet, des chefs de services centraux et régionaux, et d’autres membres du cabinet du ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, que le secrétaire général dudit département, Dr Mama Coumaré, s’est rendu dans la nuit du 31 décembre 2018, tour à tour à l’hôpital du Mali, aux centres de santé de référence des communes V et III, au centre hospitalo-universitaire(CHU) Gabriel Touré et au CHU de Kati.

Dans les structures visitées, Dr Mama Coumaré a trouvé des équipes renforcées et engagées dans la prise en charge des patients durant cette période des fêtes de fin d’année conformément aux instructions du ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Pr. Samba Sow.

Les équipes du CHU Gabriel Touré avaient été doublées pendant toute la durée du réveillon du nouvel an,  vue la situation géographique de la structure.

Au passage du secrétaire général du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, tous les cas d’accidents de la route pendant le réveillon du nouvel an, dans les différentes structures visitées étaient pris en charge dans les plus brefs délais. L’hôpital du Mali avait reçu 2 cas; le CSref de la commune III, 1 cas ; le CHU Gabriel Touré 57 cas dont 7 entre 00h et 01h du matin; le CHU de Kati, 10 cas. Dans la plupart des cas étaient des blessés légers pris en charge et les patients étaient déjà rentrés chez eux.

Dr N’Diaye Awa Thiam, médecin cheffe du CSref de la commune V ; Pr Mamadou Traoré, médecin chef du CSréf de la Commune III ; Boubacar Sidiki Diabaté, surveillant général du CHU Gabriel Touré et Dr Maïga Abdoulwalid, médecin de garde au CHU de Kati ont tous remercié le secrétaire général du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique pour sa visite. Ils ont aussi affirmé leur détermination à œuvrer pour  sauver des vies quel que soit le moment et l’endroit.

Partout où il est passé, Dr Mama Coumaré, secrétaire général du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, s’est dit très satisfait du travail des équipes mobilisées pour la prise en charge médicale des patients en cette soirée de réveillon du nouvel an. Il les a remerciés pour leur dévouement au service de la nation. “Nous sommes venus pour constater le bon fonctionnement du dispositif mis en place lors des fêtes de fin d’année, conformément aux instructions du ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Pr. Samba Sow et par la même occasion encourager les agents en poste, ce soir. Nous avons trouvé des agents enthousiastes et très engagés à sauver des vies au moment où beaucoup sont à la fête. Le dispositif répond avec satisfaction et nous nous en réjouissons. Ce soir, nous constatons une baisse du nombre d’accidents par rapport à la même période de l’année dernière grâce aux efforts déployés par les responsables en charge de la sécurité routière”, a-t-il déclaré.

Pour appuyer le CHU Gabriel Touré qui reçoit le plus grand nombre d’accidentés de la voix publique, Dr Mama Coumaré a remis un lot de matériels médicaux au surveillant général de ladite structure.

Aux termes de la visite, certains conseillers se sont rendus dans les centres de santé communautaire (CSCOM) dans leur quartier. C’est ainsi, qu’il nous revient que deux cas d’accidents de la route et un cas de blessure volontaire à l’arme blanche ont été pris en charge par le CSCOM de Yirimadio dans la nuit du 31 décembre 2018.

Abdrahamane Diamouténé

Source: L indicateur du renouveau

MaliwebSanté
Suivant une tradition instaurée par son ministre, Pr. Samba Sow, le secrétaire général du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Mama Coumaré a, dans la nuit du 31 décembre 2018, visité certaines structures de santé de Bamako et de Kati. L’objectif de ces visites était de...