L’Hôpital du Mali, fleuron de la belle coopération médicale sino-malienne, a été doté d’une plateforme de communication sur financement de l’hôpital de lutte contre le cancer de la province de Zhejiang (en Chine). La plateforme qui a été installée au niveau du service de radiothérapie de l’Hôpital du Mali s’inscrit dans le cadre d’un protocole d’accord signé entre les deux parties.

La cérémonie de remise solennelle s’est déroulée, vendredi dernier, en présence du directeur général de l’Hôpital du Mali, Ousmane Attaher Dicko, du chef de la Mission médicale chinoise dans notre pays, Jiang Yihua et de nombreux invités.

Il est utile de préciser que la plateforme permettra aux praticiens chinois, notamment de l’hôpital de lutte contre le cancer de la province de Zhejiang (la seule province chinoise qui a toujours envoyé des missions médicales dans notre pays depuis plus de deux décennies) d’assister nos médecins dans le cadre de la prise en charge des cancers, notamment dans le domaine de la radiothérapie. Elle permettra aussi de renforcer l’expertise de nos praticiens hospitaliers qui auront ainsi la possibilité d’échanger avec de grands spécialistes chinois et de recueillir leurs avis dans le cas de certains patients.

Le directeur général du seul établissement hospitalier de la rive droite a expliqué que l’hôpital de lutte contre le cancer de Zhejiang n’est pas à son premier geste à l’endroit de l’Hôpital du Mali. Il a aussi expliqué que ce système de radiothérapie à distance revêt une importance capitale pour son établissement mais surtout est utile dans le traitement des cancers, notamment des malades pris en charge au niveau du service de radiothérapie de l’Hôpital du Mali.

«La plateforme permettra de faire de la télémédecine et de traiter avec efficacité les cancers qui seront diagnostiqués au centre de radiothérapie. Et cela, en temps réel et en parfaite collaboration avec les médecins chinois. Elle se veut également un cadre d’échanges d’idées entre praticiens chinois et maliens sur des cas de cancer », a-t-il expliqué.

Cette plateforme permettra de traiter avec efficacité les cancers

Parlant de la procédure en la matière, Ousmane Attaher Dicko a relevé  que «lorsqu’une assistance à distance est nécessaire, l’Hôpital du Mali lancera une demande dans ce sens et fournira les antécédents médicaux du patient. Aussitôt la demande envoyée, la partie chinoise organise le processus de consultation avec des experts pour examiner les dossiers médicaux. Après consultation, les spécialistes chinois vont délimiter la zone cible, élaborer ensuite un plan sur la base des dossiers médicaux avant de les renvoyer à l’Hôpital du Mali.»

Après l’installation du système, une première communication virtuelle sera établie entre praticiens de l’hôpital de lutte contre le cancer et ceux du centre de radiothérapie de l’Hôpital du Mali.

Le Pr Chen Ming, vice-président de l’hôpital de lutte contre le cancer de la province de Zhejiang a réitéré son engagement pour la bonne marche de cette plateforme pour le bien-être des malades du cancer. Selon lui, «c’est une méthode très importante et rapide pour le traitement des malades». Il a aussi souligné que son hôpital a une expertise avérée dans le traitement du cancer.

«C’est le plus grand centre de radiothérapie de la Chine et le seul de la province du Zhejiang». Pour lui, les médecins maliens et chinois vont travailler ensemble pour renforcer le traitement des malades avec des techniques appropriées, cela au profit du plus grand nombre de patients atteints de cancer au Mali, a-t-il précisé.

Baya TRAORÉ 

Source: L’Essor-Mali

 

MaliwebSanté
L’Hôpital du Mali, fleuron de la belle coopération médicale sino-malienne, a été doté d’une plateforme de communication sur financement de l’hôpital de lutte contre le cancer de la province de Zhejiang (en Chine). La plateforme qui a été installée au niveau du service de radiothérapie de l’Hôpital du Mali...