Le programme santé USAID « Renforcement des Ressources humaines pour la santé au Mali » a été  officiellement lancé le jeudi 18 janvier 2018 à l’hôtel Radisson blu de Bamako par le secrétaire général du ministère de la santé et de l’hygiène publique, Dr Salif Samaké en présence des acteurs et partenaires de la santé.

-Maliweb.net- Le ton vient d’être donné pour le  démarrage des activités du projet « Renforcement des Ressources humaines de la santé » au niveau national. Le nouveau projet USAID RHS (2017-2020)  a une durée de  3ans il  vient consolider les acquis des précédents programmes  pour l’amélioration de la santé de la population malienne.

Le programme  « Renforcement des Ressources humaines de la santé » vise à  soutenir le ministère pour renforcer le système informatisé de gestion des ressources humaines ; préparer les agents de la santé à l’ évaluation des risques, à la préparation et à la riposte aux épidémies ; renforcer la capacité et la qualité des établissements de formation initiale et d’apprentissage continue des prestataires de santé par l’approche d’optimisation de la performance et enfin le projet vise à appuyer le développement des stratégies de recrutement, motivation et fidélisation des prestataires de santé au niveau décentralisé

En effet comme  souligné  successivement par le représentant de l’USAID, Robert Schmidt, le Dr Salif Samaké du ministère et Dr Cheick Oumar Touré de Intrahealth International Mali,  la  question des ressources humaines est un maillon essentiel de tout système de santé efficace, en termes de capacités de planification, de formation, de gestion et de soutien au plan de carrière du personnel de santé à tous les niveaux.

Malheureusement, le  Mali est confronté  à une problématique des ressources humaines en santé avec 5 agents de santé pour 10000habitants quand on sait  par l’Organisation mondiale de la santé  qu’il faut  23 prestataires de soins  qualifiés pour 10 000 habitants pour fournir les services et soins de santé à une communauté.  Ce qui place le Mali   parmi les 57pays identifiés par l’OMS en tant que pays en crise de ressources humaines pour la santé (RHS)

Et c’est pour réparer cette  insuffisance de RHS que notre pays et ses partenaires  notamment les USA à travers l’USAID et Interhealth colloborent autour des projets visant à améliorer  l’état de santé des populations qui  nécessite la disponibilité des services et leur offre par des prestataires  qualifiés en quantité. Des prestataires doivent être répartis de façon équitable à tous les niveaux de la pyramide sanitaire et sur toute l’étendue du territoire.

C’est dans ce cadre que s’inscrivent  la réouverture  des écoles à Gao après la crise de 2012 , la formation de  204 étudiants et  la formation  de 200 enseignants  grâce  à l’appui de l’ USAID à travers son programme intitulé  Capacity Plus.

Quant à l’Intrahealth International, l’Ong   ouvre en vue de permettre aux prestataires de soins de mieux servir les communautés dans le besoin.   Selon son représentant Intrahealth répond aux besoins sanitaires de plus de 100 pays en voie de développement depuis plus de 35 ans avec le soutien financier des Etats Unis et d’autres gouvernements, d’agences multilatérales , de fondations, du secteur privé et d’individus engagés en faveur de la mission de l’organisation.

Khadydiatou SANOGO

MaliwebSantémaliweb
Le programme santé USAID « Renforcement des Ressources humaines pour la santé au Mali » a été  officiellement lancé le jeudi 18 janvier 2018 à l’hôtel Radisson blu de Bamako par le secrétaire général du ministère de la santé et de l’hygiène publique, Dr Salif Samaké en présence des acteurs et partenaires...