L’imam de la grande mosquée de Bamako, Kokè Kallé, a été destitué, il y a quelques mois, pour une histoire de femme. La justice malienne vient clore le dossier. Elle a blanchi l’imam de la grande mosquée. Celle qui se faisait passée pour la victime, Mme Fatoumata Zahara Coulibaly, a été condamnée, selon une source crédible, à 2 ans de prison.

En effet, avec cette décision de la justice, on pourrait croire à la version selon laquelle Fatoumata Zahara Coulibaly a, dans sa volonté de nuire à l’imam, fomenter un complot contre ce dernier. L’histoire vient de donner raison à ce leader religieux dont l’image a été beaucoup ternie.

La rédaction

Source: Journal le Pays-Mali

MaliwebFaits diversSexualité
L’imam de la grande mosquée de Bamako, Kokè Kallé, a été destitué, il y a quelques mois, pour une histoire de femme. La justice malienne vient clore le dossier. Elle a blanchi l’imam de la grande mosquée. Celle qui se faisait passée pour la victime, Mme Fatoumata Zahara Coulibaly,...