Dans la vie de couple, la sexualité est un élément important. Cela dit, chacun a un moment préféré pour faire l’amour : le jour ou la nuit. Ces préférences reposent sur diverses croyances. 

 

Tout d’abord, le meilleur moment pour faire l’amour, c’est quand l’envie le recommande. Il faut savoir choisir le temps pour que le plaisir soit commun. Ce qui touche à la jouissance et son acquisition est tabou et difficile à aborder avec les personnes du troisième âge.

Mais avec les proches et amis qu’on côtoie autour du thé au « grin », il en est tout autre. Les avis diffèrent autour de la question au Mali. Pour certains, la nuit est faite pour faire l’amour. Par conséquent, ils n’ont aucune intention de le faire dans la journée. D’autres le font comme bon leur semble et n’éprouvent aucune gêne.

« Je n’ai jamais fait l’amour pendant la journée depuis que je suis marié. Le moment idéal pour moi, c’est la nuit », souligne un ami au « grin ». Contrairement à ce dernier, un autre confie : « La plupart du temps, je fais l’amour la nuit. Mais comme le temps me le permet pendant les week-end, dans la journée, je m’en réjouis aussi. » Les raisons avancées sont diverses et dépendent de la physiologie de chacun, de ses croyances populaires, de son lien à la religion.

Différences selon le sexe

Selon la chronobiologie, qui étudie l’activité biologique de l’organisme en fonction du temps, le début de la soirée n’est pas à négliger : de 17h à 20h, la température du corps s’élève, comme les hormones masculines et la sérotonine, responsables de l’émotivité. C’est ce qui favorise les relations amoureuses et l’explosion des sens. Certains conjoints ont pour préférence de faire l’amour la nuit, d’autres la journée. Parfois, il existe des différences selon le sexe.

Des couples ne peuvent faire de choix que difficilement, si l’un des partenaires est insatiable sexuellement et que le désir lui vient quel qu’en soit le moment. Tout est bien question de consentement lorsque l’on parle de sexe. Il n’est donc pas cautionnable de contraindre l’autre à nos désirs, même d’une manière qui peut avoir l’air légère, au risque de lui infliger un moment, plutôt que de le partager ensemble. Malheureusement, il n’est pas souvent possible de s’accorder. Et même avec l’approbation obtenue, l’autre peut tout de même être importuné(e).

À la convenance de chacun

« Dans l’amour, il n’y a pas une heure fixe pour moi. Je fais l’amour si l’occasion se présente avec mon mari quel qu’en soit le moment », confie cette bamakoise« Le désir sexuel de mon mari est un peu élevé, mais je dois me soumettre à son autorité pour qu’il n’y ait pas de mésententes entre nous. Sinon, des fois, il le fait sans se laver une fois rentré du bureau. Ce qui ne pas surtout mon goût. », fait remarquer cette autre dame mariée.

Très souvent, il n’a pas l’air possible de choisir du tout le moment où l’on partage un moment de jouissance ensemble. On tente la rationalité et la recherche d’arguments, mais, au final, lorsque le désir est là, toute justification l’emporte pour le couple.

Source : Benbere

MaliwebSexualitéSociété
Dans la vie de couple, la sexualité est un élément important. Cela dit, chacun a un moment préféré pour faire l’amour : le jour ou la nuit. Ces préférences reposent sur diverses croyances.    Tout d’abord, le meilleur moment pour faire l’amour, c’est quand l’envie le recommande. Il faut savoir choisir le...