De plus en plus d’adolescents/jeunes s’éduquent à la sexualité via Internet en Côte d’Ivoire. C’est un couteau à double tranchant qui nécessite la vigilance des parents.

 

 

Les médias sociaux et les communautés numériques sont devenus des canaux de communication importants pour les jeunes, y compris dans le domaine de la santé de la reproduction. Si ces nouveaux médias sont efficaces et adaptés à la jeunesse, ils sont aussi limités.

Des témoignages recueillis auprès de jeunes usagers de ces canaux à Abidjan, on apprend que ces moyens d’informations occupent une place de choix dans l’éducation sexuelle des adolescents/jeunes. Mais beaucoup déplorent le fait que les données disponibles sur Internet ne soient pas exactes et peuvent conduire à la confusion et à l’anxiété sur la sexualité. Aussi, les disparités en ce qui concerne la couverture et l’accès à Internet privent de milliers d’adolescents/jeunes de pouvoir s’informer sur le sujet.

Éducation sexuelle en ligne

« La majorité des organismes sur les réseaux sociaux a tendance à faire la sensibilisation à l’éducation sexuelle dans le privé et non dans le public. D’où l’ignorance d’une majorité de la jeunesse », affirme Christelle, jeune étudiante en droit à l’université de Cocody.

Pour Kouakou Rostand, pharmacien de 22 ans et adepte des réseaux sociaux, l’angle du message à véhiculer est mal choisi. « La plupart des interventions d’éducation sexuelle en ligne sont axées sur la prévention des comportements à risque chez les adolescents plutôt que sur la promotion du bien-être sexuel », explique-t-il.

« Le sujet sur l’éducation sexuelle étant tabou pour des parents dans de nombreuses familles, les réseaux sociaux jouent un rôle très efficace compte tenu de la présence active de la jeunesse sur les médias sociaux », indique Amessan Angelin, un enseignant à la retraite.

Contenus nuisibles

Au regard des limites et des avantages, il est important de noter que les médias sociaux restent, jusqu’à preuve du contraire, un moyen efficace dans l’éducation sexuelle. À cet effet, il est urgent que les parents s’approprient ces canaux pour mieux communiquer avec leurs enfants et prévenir les risques que courent ces derniers. En misant notamment sur une utilisation efficiente des réseaux sociaux et sites éducatifs dédiés à la promotion de la santé sexuelle et reproductive des adolescents/jeunes.

Si l’enfant bénéficie en famille d’une orientation sur l’utilisation d’Internet et des réseaux sociaux aux fins d’éducation à la sexualité, il est mieux armé pour éviter de tomber sur des contenus nuisibles à son bien-être sexuel et reproductif.

Source : Benbere

MaliwebSexualitéSociété
De plus en plus d’adolescents/jeunes s’éduquent à la sexualité via Internet en Côte d’Ivoire. C’est un couteau à double tranchant qui nécessite la vigilance des parents.     Les médias sociaux et les communautés numériques sont devenus des canaux de communication importants pour les jeunes, y compris dans le domaine de la...