Alors que tout semblait opposer le Président IBK à son peuple, en cette période critique de crise politique et sécuritaire, il a fallu un seul reportage sur l’ORTM, pour adoucir le cœur des milliers de maliens, qui ont inondé la toile avec des messages de remerciements à son endroit. Une chose qui arrive rarement depuis son accession à la magistrature suprême du pays.

Sur les réseaux sociaux, IBK apaise le cœur des maliens. La preuve, ils sont très nombreux ceux qui lui ont filé “ j’aime”. C’est ce qui résume, le geste de rare classe, venant du président de la République, à l’endroit de Fatoumata Teme, une jeune fille de 13 ans, qui s’est faite électrocuter, il y a quelques jours, par un fil électrique d’un poteau de haute tension, alors qu’elle tentait de tirer son linge du fil électrique.

Après avoir quitté l’école et la région de Mopti, à cause des atrocités qui pesaient sur elle et ses parents, et ayant pris rendez-vous avec le destin, elle est venue à Bamako pour travailler comme aide-ménagère.

« Très intelligente », selon ses proches, la jeune fille de 13 ans était en classe de 7eme année. Mais par le coup de sort « triste », Fatoumata Teme s’est retrouvée comme aide-ménagère dans la capitale. Un destin qui lui causera le drame de se faire amputer les membres inférieurs et supérieurs, pire sans aucun moyen financier.

C’est un président de la République IBK, philanthrope, qui est sorti de sa zone de réserve pour faire parler son cœur, en soulageant non seulement la jeune fille, mais aussi bon nombre de maliens avec la mise à la disposition de la jeune fille, d’un chèque de 3 millions de FCFA, pour la prise en charge des soins initiaux.

Ce geste du Président IBK a été un ouf de soulagement pour elle, mais aussi a ravivé le cœur de bon nombre de maliens sur les réseaux sociaux, qui n’ont pas tardé à manifester leur joie :

« Excellente nouvelle ! Le président de la République IBK vient de mettre 3 millions de FCFA à la disposition de la petite Fatoumata Teme et s’engage à prendre totalement en charge ses frais édicaux » , s’est exclamé Djimé Kanté, l’homme qui est justement derrière l’initiative de l’appel à la solidarité envers la jeune fille, et bien d’autres cas sociaux d’assistance sociale.

Le président de l’Association Globale Sante Solidarité Mali (AGSS-MALI), Djimé Kanté, n’est pas à son premier acte de sauvetage de vie de personnes démunies ayant besoin d’assistance sanitaire urgente.

Mais cette fois ci, la joie est grande pour des milliers de maliens sur les réseaux sociaux, qui à travers des messages de reconnaissance et de remerciements à l’endroit de Djimé Kanté, ont aussi apprécié le geste du généreux donateur, le président de la République IBK, qui, a visiblement (touché) le cœur des internautes maliens.

Même certains opposants, les plus critiques de son régime n’ont pas manqué de poster des messages de remerciements et de reconnaissances à l’endroit de l’homme. Comme pour dire, entre IBK et son peuple, ce n’est pas certainement le grand divorce, mais un seul coup d’humeur qui peut être comblé. Il suffit juste qu’il soit plus à l’écoute, et plus proche de son peuple.

Dans une autre mesure, certains observateurs font remarquer que si les écoles étaient encore ouvertes, la victime de l’électrocution ne serait pas à Bamako à travailler comme aide-ménagère, mais bien à l’école pour suivre normalement sa scolarité. Ces derniers pointent du doigt la gouvernance IBK qui est dans l’incapacité de ramener la paix au centre et dans le septentrion pour assurer le droit à l’éducation aux enfants maliens.

Ousmane Tangara

Source: Bamakonews

MaliwebSanté
Alors que tout semblait opposer le Président IBK à son peuple, en cette période critique de crise politique et sécuritaire, il a fallu un seul reportage sur l’ORTM, pour adoucir le cœur des milliers de maliens, qui ont inondé la toile avec des messages de remerciements à son endroit....