« La situation avec les pharmaciens n’est pas due à un problème d’argent, mais juste un retard dans le traitement des factures » a déclaré la Directrice générale de la CMSS. Et de poursuivre : « Trois milliards ont été payés et les pharmaciens confirment d’avoir reçu la totalité de leur payement ».

 

L’annonce a été faite ce vendredi lors d’une conférence de presse tenue  au siège de la Caisse nationale d’assurance maladie (CANAM). Cette rencontre avec les médias a réuni les directeurs généraux de la Caisse nationale de l’assurance maladie (Canam), de l’Institut national de prévoyance sociale (INPS) et de la Caisse malienne de sécurité sociale (CMSS), et tous les responsables impliqués dans la gestion de l’Assurance maladie obligatoire (Amo) au niveau de ces différentes structures.

Au cours de cette conférence, plusieurs problèmes ont été évoqués notamment l’offre des soins de santé, les délais contractuels et les fraudes. « L’INPS et la CMSS sont tous à jour de paiement. D’où viennent ces chiffres de 30% de la part du syndicat. Il est de la responsabilité de nous tous que l’Amo continue d’exister pour les populations les plus démunies », a exhorté le Directeur général de la CANAM.

Rappelons que la suspension de l’AMO dans les pharmacies privées sur toute l’étendue du territoire, suite à l’Assemblée générale extraordinaire du 28 novembre 2019 soulèvent beaucoup de questions. Mais davantage, au regard des rebondissements ayant émaillé l’affaire hier jeudi, la désormais ‘’suspension de l’AMO ’’ souligne des incohérences. Mais les responsables en charge de l’AMO ont affirmé que tout rentrera dans l’ordre dans un bref délai.

A.T.Dansoko

Malijet

MaliwebSanté
« La situation avec les pharmaciens n’est pas due à un problème d’argent, mais juste un retard dans le traitement des factures » a déclaré la Directrice générale de la CMSS. Et de poursuivre : « Trois milliards ont été payés et les pharmaciens confirment d’avoir reçu la totalité...