A l’initiative du Guide spirituel Chérif Ousmane Madani HAÏDARA, la Fédération Ançar-Dine Internationale (FADI) a procédé, le mardi 5 février 2019, à l’inauguration du 1er CSCOM de Togolomba (localité, sise en pleine de l’Office du Niger Macina) et au lancement des travaux d’aménagement d’un périmètre irrigué villageois (PIV) de 200 ha, pour un coût total de 640 millions de FCFA.

La cérémonie d’ouverture du CSCOM et de lancement des travaux d’aménagement du PIV était présidée par le Sous-préfet de Kolongo, Check Baba TOURÉ ; en présence du président national de Ançar-Dine, Modibo DIALLO ; du maire de localité, Samba YATTARA.

On notait aussi la présence du directeur local de l’Office de Kolongo, Modibo DIARRA ; du médecin chef, Lassiné SINAYOKO et foule nombreuse de population de la zone qui a massivement fait le déplacement pour être témoin de cet événement qui restera gravé dans leur mémoire.

Pas de danse au rythme du Bari (danse traditionnelle bambara), chant en chœur des femmes, sauts acrobatique des jeunes garçons, tirs des balles blanches des Dozo, l’ambiance était très festive.

Dans la pure tradition, le représentant du chef de village de Togolomba, Bakary TANGARA, a souhaité la bienvenue au président d’Ançar-Dine, Modibo DIALLO, et sa délégation, ainsi que les autorités administratives et politiques locales qui ont fait le déplacement.

Aussi, a-t-il adressé les vifs remerciements et exprimé la reconnaissance de la population de Togolomba et environs au Chérif de Tamani.

A sa suite, le maire, le médecin chef ainsi que le sous-préfet de Kolongo ont tour à tour salué et remercié Ançar-Dine et son guide pour l’ensemble de ces œuvres qu’ils qualifient d’actions citoyennes.

Selon le médecin, ce nouveau CSCOM s’inscrit parfaitement dans le cadre du respect de la carte sanitaire du Mali. Ce projet, qui existait, dit-il, depuis 2012, dans les prévisions des autorités régionales, n’avait pas pu voir le jour à cause du manque de moyens.

«Dans cette localité, située en zone marécageuse, le paludisme constitue 70% des causes de consultations, sans oublier les maladies d’origine hydrique. Pour changer la donne, j’invite les populations à fréquenter le centre », dira le médecin chef.

Le représentant de l’Office du Niger, Modibo DIARRA, pour sa part, a exhorté les populations à faire taire leurs divergences pour bien gérer le futur PIV dans la cohésion et l’entente.

Quant au président national d’Ançar-Dine, Modibo DIALLO, il a fait la genèse de ce projet. En effet, a-t-il rappelé, le projet d’aménagement de 200 hectares dans le casier de Niaro a été conçu grâce aux excellentes relations nouées entre l’Office du Niger et l’Association Ançar Dine nationale du Mali.

Il a pour but de réduire significativement la pauvreté par la création d’emploi, et d’accroitre l’autosuffisance alimentaire dans la zone d’impact du projet en particulier et pour le Mali en général, a-t-il précisé.

D’une superficie de 200 hectares, le périmètre irrigué sera composé de : un canal secondaire d’irrigation équipé d’une prise et d’un déversoir ; 8 canaux tertiaires d’irrigation équipés d’une prise chacun ; 3 canaux secondaires de drainage avec un débouché chacun ; 10 canaux tertiaires de drainage avec un débouché chacun ; 80 rigoles équipés de prise chacun, etc.

A travers ces réalisations, il s’agit pour l’Association Ançar Dine d’améliorer et promouvoir la culture du riz et des cultures maraichères ; faciliter l’accès des populations aux infrastructures sanitaires, à travers la construction d’un centre de santé ; favoriser l’accès des populations à l’eau potable par la réalisation d’un forage équipé ; assurer la mise à disposition d’équipements pour permettre d’intensifier la production agricole.

D’un coût total de plus de 640 millions de FCFA (60 millions de FCFA pour le CSCOM et 580 millions de FCFA, pour le périmètre irrigué villageois), ces infrastructures ont été entièrement financées par Ançar-Dine Internationale à l’initiative du Chérif Ousmane Madani HAÏDARA.

L’une des missions principales de la Fédération Ançar Dine Internationale, dira M DIALLO, est de promouvoir les actions de développement en vue d’apporter une assistance aux personnes et aux communautés en situation de besoin.

En conclusion, Modibo DIALLO a tenu à exprimer leur profonde gratitude au Cherif Ousmane Madani HAIDARA, qui est l’initiateur de ces nombreuses œuvres sociales et actions de développement entreprises par la fédération.

Par Abdoulaye OUATTARA

Info-matin

MaliwebSantéSociété
A l’initiative du Guide spirituel Chérif Ousmane Madani HAÏDARA, la Fédération Ançar-Dine Internationale (FADI) a procédé, le mardi 5 février 2019, à l’inauguration du 1er CSCOM de Togolomba (localité, sise en pleine de l’Office du Niger Macina) et au lancement des travaux d’aménagement d’un périmètre irrigué villageois (PIV) de...