Un laboratoire mobile essentiellement dédié au diagnostic a été déployé, vendredi 29 mai, à Tombouctou. Le but est de briser la chaine de transmission de la maladie.

Selon le Professeur Bourema Kouriba, Directeur du Centre d’infectiologie Charles Mérieux de Bamako, « ce laboratoire va permettre de détecter rapidement les cas et leurs contacts qui sont infectés afin que l’équipe de santé de Tombouctou puisse les isoler et empêcher à ce qu’ils le transmettent. Plus rapidement on détecte les personnes porteuses de ce virus, mieux aussi se portera le patient et moins la maladie évolue vers les cas graves ».

Qu’en est-il de la capacité des tests et du temps pour avoir les résultats ? « On peut tester par jour, au moins 160 échantillons. Si on reçoit deux à trois échantillons, en quatre heures, on peut donner le résultat. Par contre si nous avons une cinquantaine d’échantillons, au bout de six heures, on peut rendre le résultat », a-t-il répondu.

Pendant dix jours, l’équipe du Pr Bourema Kouriba va appuyer celle de l’hôpital pour tester plus de 1000 personnes contacts. « Nous pensons qu’en une dizaine de jours nous pourrons tester toutes ces personnes et les isoler », a ajouté M. Kouriba. Après Tombouctou, le laboratoire mobile sera déployé à Mopti où, il y a un autre  « foyer de transmission ».

Sidi Yahiya Wangara, Sory Kondo, Augustin K. Fodou

Source : Sahelien.com

MaliwebSanté
Un laboratoire mobile essentiellement dédié au diagnostic a été déployé, vendredi 29 mai, à Tombouctou. Le but est de briser la chaine de transmission de la maladie. Selon le Professeur Bourema Kouriba, Directeur du Centre d’infectiologie Charles Mérieux de Bamako, « ce laboratoire va permettre de détecter rapidement les cas et...