Cette histoire rend les médecins optimistes. L’institut américain des allergies et des maladies infectieuses a annoncé hier, dans le cadre du Congrès mondial, la rémission spectaculaire d’une fillette sud-africaine, née séropositive, qui vit en bonne santé et sans médicaments, depuis près de neuf ans. A l’âge de 2 mois, la petite avait pris des antirétroviraux pour empêcher le développement du virus. Au bout de dix mois, le traitement avait été stoppé dans le cadre d’une étude pionnière. Depuis, le VIH est en sommeil.

taux natalite mortalite enfant bebe maternite accouchement naissance

« On estime que 10 à 20 % des personnes traitées très tôt et pendant plusieurs années parviennent à contrôler la maladie », précise le professeur Jean-Daniel Lelièvre, chef du service d’immunologie et des maladies infectieuses à l’hôpital Henri-Mondor, à Créteil (Val-de-Marne). Ce qui expliquerait le miracle de la fillette sud-africaine.

Si son exemple est si rare, c’est que le patient doit recevoir une trithérapie deux mois maximum après avoir été infecté. Or le diagnostic est souvent bien plus tardif. D’autres cas ont déjà été médiatisés comme le « bébé du Mississippi » en 2013, qui avait guéri du VIH après un traitement agressif dès la naissance. Sauf que deux ans plus tard, cet enfant montrait à nouveau des signes d’infection.

En France, aucun bébé ne naît séropositif car les femmes enceintes font un test dès le début de leur grossesse et suivent un traitement si elles sont contaminées.

  Le Parisien

MaliwebInsoliteSanté
Cette histoire rend les médecins optimistes. L'institut américain des allergies et des maladies infectieuses a annoncé hier, dans le cadre du Congrès mondial, la rémission spectaculaire d'une fillette sud-africaine, née séropositive, qui vit en bonne santé et sans médicaments, depuis près de neuf ans. A l'âge de 2 mois,...