Le Mouvementent  pour l’Union  des Maliens (MUM) a tenu le samedi 10 février dernier, sa première assemblée générale au Palais de la Culture. C’était en présence de son président Cheick Harouna Sankaré, du ministre de la Réconciliation Nationale, Mohamed El Moctar et d’Ousmane Cherif Madani Haidara, guide spirituel de l’association Ancar Dine. Le thème retenu était « unis pour bâtir ».

Selon Cheick HarounaSankaré,c’est face aux nombreux défis auxquels sont confrontées les populations  du  Mali que le Mouvement pour l’Union des Maliens (MUM) a été créé  le 31  décembre  2016.

« C’est une association  apolitique non confessionnelle et  à but non  lucratif qui est  ouverte à toute  personne acceptant d’adhérer  à ses statuts  et règlement  intérieur », a expliqué  Cheick   HarounaSankaré. Pour qui, leMUM est né  de la volonté  de ses membres fondateurs de promouvoir le rôle  de tous les Maliens  dans la préservation de leur sécurité  tant physique  que matérielle. Car sans sécurité, tous les projets de développement  sont  voués  à  l’échec.

« Les défis  auxquels nous sommes confrontés  sont entre autres, l’insécurité  grandissante, la méconnaissance  des droits et  devoirs, la montée de l’Islam  radical, la pauvreté croissante, les conflits intercommunautaires et surtout le risque  d’enrôlement  des enfants talibés  dans les  rangs des djihadistes, terroristes et narcotrafiquants », adéclaré Cheick HarounaSankaré. Qui dira que dès le début  de la crise, le Mali a bénéficié  du soutien  de la communauté  internationale  se fondant sur les résolutions des  nations unies. Ce qui a permis de repousser les terroristes et de stabiliser la situation  dans le pays.

«L’accord  pour la paix  et la réconciliation  nationale issu  du processus  d’Alger  signé  les 15 mai et 20  juin  2015  à Bamako  reste pour le mouvement,  l’unique  instrument juridique  de sortie de crise  pour  le  Mali », a souligné le président du Mouvement pour l’Union des Maliens. Avant d’indiquer que le Mouvement a décidé de  décerner des trophées  de la paix  à  des personnalités pour leur engagement sans faille  dans la promotion de la paix et la stabilité au  Mali. Il s’agit de Cherif Ousmane Madani  Haidara, guide spirituel des Ançarset Mohamed  ElMoctar, ministre de la Réconciliation Nationale.

A sa suite,Cherif Ousmane  Madani Haidara  a remercié le président de la République Ibrahim  Boubacar  Keita  et Cheick HarounaSankarédont le mouvement  se donne  comme mission fondamentale  de promouvoir  des initiatives de développement  local, d’éduquer et de former  les populations  sur leurs droits et devoirs  afin  de sauvegarder la paix.

Adiarra Coulibaly

Le Tjikan

MaliwebMaliweb Malijet MaliactuReligionSociété
Le Mouvementent  pour l’Union  des Maliens (MUM) a tenu le samedi 10 février dernier, sa première assemblée générale au Palais de la Culture. C’était en présence de son président Cheick Harouna Sankaré, du ministre de la Réconciliation Nationale, Mohamed El Moctar et d’Ousmane Cherif Madani Haidara, guide spirituel de l’association...