Conformément à une des missions qui lui sont assignées, à savoir veiller au respect des pratiques liées à l’information et à la protection du consommateur, l’Autorité malienne de Régulation des Télécommunications, des Technologies de l’Information et de la Communication et des Postes (AMARTP) a organisé le jeudi 12 décembre dernier à son siège sis à l’ACI 2000, son 2ème forum 2019 avec tous les acteurs des secteurs régulés notamment les Associations des consommateurs.

L’objectif de ce forum est non seulement pour les responsables de l’AMARTP d’informer les associations des consommateurs sur le danger lié aux changements climatiques, mais aussi de partager avec elles sa décision relative à la baisse des tarifs de détails voix et SMS. La cérémonie d’ouverture était présidée par le Secrétaire général du ministère de l’Economie numérique et de la Prospective, Cheick Omar Maiga, en présence du président de l’AMARTP, Cheick Sidi Mohamed Nimaga, du président de l’Association des consommateurs du Mali, Mamadou Diarra et plusieurs autres invités de marque.

Dans son allocution, le président de l’AMARTP, a rendu grâce à Dieu du respect de l’engagement pris par sa structure de tenir ce deuxième Forum AMARTP et Associations des consommateurs de l’année 2019. Selon lui, le respect des engagements de son service vis-à-vis des consommateurs est un sacerdoce pour l’Agence. Car dit-il une des missions premières  de l’AMARTP est de « veiller au respect des pratiques liées à l’information et à la protection du consommateur ». D’ailleurs, l’AMARTP est en droite ligne avec les missions qui lui sont assignées, d’organiser annuellement des foras et des conférences avec tous les acteurs des secteurs régulés, particulièrement les Associations des consommateurs, a expliqué Cheick Sidi Mohamed Nimaga. Il a souligné que le présent forum rentre dans ce cadre et est consacré à un thème d’actualité qui est d’ordre planétaire, car lié aux changements climatiques. Ce thème a expliqué Cheick Sidi Mohamed Nimaga est axé sur les « communications d’urgence pour promouvoir les secours et atténuer les effets des catastrophes ».  Pour l’animation du thème, l’AMARTP a fait appel à la Direction générale du Mali-Météo pour faire une communication à l’intention des participants.

Pour sa part, le Secrétaire général du ministère de l’Economie numérique et de la Prospective, a relève que le thème retenu pour cette année 2019, est d’actualité très brûlante, quand on se rappelle des catastrophes naturelles à travers le monde dues en grande partie, aux changements climatiques. Notre pays a connu les conséquences avec les inondations à Bamako et dans d’autres contrées, a souligné Cheick Oumar Maiga, avant d’exhorter les participants, à l’issue du présent forum, à formuler des propositions concrètes et des recommandations pertinentes devant servir de guide à leur partenaire de toujours l’AMARTP. Enfin, il reste convaincu que l’AMARTP ne ménagera aucun effort pour en assurer leur suivi et leur mise en œuvre.

AMTouré

Source : 22 Septembre

 

MaliwebSociété
Conformément à une des missions qui lui sont assignées, à savoir veiller au respect des pratiques liées à l’information et à la protection du consommateur, l’Autorité malienne de Régulation des Télécommunications, des Technologies de l’Information et de la Communication et des Postes (AMARTP) a organisé le jeudi 12 décembre...